Tourisme

eSIM : Restez connectés pendant votre voyage à l’étranger

Si les vacances riment avec déconnexion, il n’est absolument pas question de se passer de la 4G pour certains. Jamais sans ma 4G ! On l’a vu, le Smartphone s’est imposé comme un guide voyage numérique incontournable.


Le Smartphone remplaçant peu à peu tous les anciens ustensiles, dont le feu boîtier GPS. Toutefois, un défaut persiste : la nécessité d’une connexion internet. Or, sur ce point, les tarifs des opérateurs n’aident pas les touristes : 29 euros pour 3Go sur un mois au Pérou chez Orange, 20 euros pour 1Go sur 7 jours en Russie chez Bouygues, 35 euros pour 20Mo sur 7 jours en Inde chez SFR…

Heureusement, une solution pointe le bout de son nez : l’eSIM. Les derniers modèles de Smartphones et tablettes intègrent désormais cette option qui permet d’ajouter une ligne téléphonique supplémentaire sur son appareil (et donc un accès internet) sans avoir besoin d’insérer une carte SIM. Et les prix défient toute concurrence !

L’eSIM, pratique, mais limité

Si cette solution est privilégiée , c’est avant tout pour sa simplicité et pour avoir l’assurance d’être en mesure de profiter du smartphone. Voici la liste des pays disposant d’au moins un opérateur compatible eSIM :

  • Allemagne
  • Angleterre
  • Autriche
  • Canada
  • Croatie
  • Danemark
  • Émirats arabes unis
  • États-Unis
  • Espagne
  • Estonie
  • Finlande
  • Hong Kong
  • Hongrie
  • Inde
  • Koweït
  • Norvège
  • Pologne
  • Qatar
  • République tchèque
  • Singapour
  • Suède
  • Suisse
  • Taiwan
  • Thaïlande

Comment utiliser l’eSIM :

Concrètement, après avoir passé commande, on reçoit un QR Code (ces codes-barres carrés) à scanner dans l’« ajout d’un forfait cellulaire » dans les paramètres. Et c’est tout. Instantanément, la nouvelle ligne est activée. Il est possible de la gérer totalement indépendamment de la précédente carte SIM, permettant de bloquer toute connexion internet sur la ligne principale afin d’éviter toute facture impromptue.

Si l’eSIM s’avère une bonne solution pour voyager connecté, elle présente encore un défaut de compatibilité. En effet, peu de Smartphones la gèrent. On ne recense que les Apple iPhone Xs, iPhone Xs Max et iPhone Xr, les Google Pixel 3, Pixel 3XL et Pixel 3A, et le Nuu Mobile X5. Mais gageons que, à l’heure du tourisme de masse, la technologie devrait se démocratiser rapidement, facilitant toujours plus la connexion.

 
Article précédent

Les opérateurs et l'administration fiscale se rapprochent davantage

Article suivant

Les USA autorisent l'importation de framboises marocaines