Monde

Etats-Unis : Trump acceptera moins de réfugiés en 2020

Le président américain Donald Trump a plafonné le nombre de réfugiés autorisés aux Etats-Unis à seulement 18.000 pour une population américaine de 327 millions de personnes. Soit le niveau le plus bas depuis le début de ce programme, il y a 30 ans.


Cette coupe pour l’année fiscale 2020 est «justifiée par les inquiétudes humanitaires et est dans l’intérêt de la nation», stipule un mémorandum signé par Donald Trump et publié par le service de presse de la Maison-Blanche, vendredi soir. Cette mesure plafonne le nombre de réfugiés irakiens admis aux Etats-Unis à 4.000 et à 1.500 pour les réfugiés venant du Salvador, du Guatemala ou du Honduras.

Le quota restant de 12.500 réfugiés concerne les personnes qui craignent les persécutions en raison de leur foi, de leurs activités politiques et dont les dossiers sont traités par le programme américain des admissions de réfugiés.

Il est à noter que ce plafond est le plus bas depuis l’introduction d’un tel programme aux USA dans les années 80. Il a été révisé à la baisse à partir du quota précédent fixé à 30.000 bénéficiaires.

Sous l’administration démocrate précédente, environ 85.000 personnes ont trouvé l’asile aux USA lors de la dernière année de mandat du président américain Barack Obama. Donald Trump avait déjà abaissé cette limite lors de sa première année en fonction à 53.000 réfugiés.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Les salaires pèsent sur le budget de l’État

Article suivant

Lions de l’Atlas : Voici pourquoi Mohamed Amine Ihattaren a dit NON !