Scanner

L’étonnante clémence de la Russie


Le Parlement Russe vient d’accorder l’amnistie à quelques 9,000 prisonniers, nous apprend la chaîne américaine Euronews. Ces personnes étaient toutes poursuivies pour des délits d’ordre économique, les affaires allant de la fraude fiscale (évasion…), à la  fraude à l’assurance, ou encore jusqu’au blanchiment d’argent. C’est le Président Vladimir Poutine qui est à l’origine de ce « pardon » de grande échelle, en annonçant cette décision le mois dernier. Toutefois, les personnes étant poursuivies pour deux affaires ne pourront bénéficier de cette grâce, c’est notamment le cas du célèbre Mikael Khodorkovsky, ancien magnat du pétrole et sévère critique de Poutine,  poursuivi dans deux dossiers. 

 
Article précédent

Le plan d'Obama pour l'accès de l'Afrique à l'électricité

Article suivant

Le contrôle fiscal au menu d'une conférence demain