Pandémie

Exclusion de l’Espagne de Marhaba 2021 : un impact désastreux pour les ports espagnols selon une députée espagnole

L’opération Marhaba 2021 aura bel et bien lieu, mais sans les ports espagnols. Selon Macarena Olona, membre du Congrès des députés d’Espagne, cette exclusion par le Maroc aura un impact désastreux sur les ports espagnols.


Les ports espagnols ne seront pas mis à contribution dans le cadre de l’opération Marhaba 2021. Une décision qui a pris de court les compagnies maritimes espagnoles, qui espéraient que, contrairement à l’opération de 2020, les ports espagnols allaient avoir l’opportunité d’y participer cette année. Sauf que le Maroc a reconduit le même dispositif de l’année dernière, avec le port de Sète en France et celui de Gênes en Italie.

Lire aussi| Marhaba 2021 : colère en Espagne après l’exclusion des ports espagnols

Selon Macarena Olona, membre du Congrès des députés d’Espagne, cette exclusion des ports espagnols par le Maroc aura un impact désastreux sur l’activité des compagnies maritimes espagnoles. « Rien qu’à Motril, cela représente une perte de 20 millions d’euros. C’est une activité qui a un grand impact économique pour cette ville. Cette exclusion affectera les ports d’Algésiras, de Tarifa, de Malaga, de Motril, d’Almeria, d’Alicante, de Ceuta et Melilia. Tragique ! », a-t-elle tweeté. Pour rappel, les ports espagnols ne faisaient déjà pas partie du dispositif mis en place par les autorités marocaines pour l’opération Marhaba 2020, en raison de la pandémie.

Lire aussi| Marhaba 2021 : l’Espagne de nouveau exclue des points de transit

 
Article précédent

Les Espagnols jugent que leur gouvernement n'a pas agi avec fermeté contre le Maroc

Article suivant

Bank of Africa lance un manifeste pour valoriser les atouts de l’Afrique