Exploration pétrolière

Exploration gazière: l’activité lourdement impactée par la pandémie

Le secteur souffre du coronavirus. Certains opérateurs sont obligés de suspendre leurs opérations de forages.


La pandémie du covid-19 n’épargne aucun secteur de l’économie nationale. Tourisme, aérien, services, commerces… tous ces secteurs sont lourdement impactés. Et ce n’est pas tout, car le secteur de l’exploration gazière est également touché.

Lire aussi: Emmerson développe, à distance, son étude d’exploitation de deux sites au Maroc

A titre d’exemple, Predator Oil & Gas, un des majors de ce secteur au Maroc, interrompt son activité sur l’un de ses plus importants projets dans la région. La société britannique annonce, en effet, la suspension de ses opérations de forages sur son projet Guercif I à IV. L’entreprise justifie sa décision par les risques liés à la propagation du Covid-19 et les restrictions de voyage pour son équipe opérationnelle.

Toutefois, Predator Oil & Gas fait savoir que l’infrastructure de forage est prête et est en attente pour relancer les opérations dès que possible. Pour rappel, Predator Oil & Gas détient 75 % du projet Guercif et opère dans une joint-venture avec l’Office national des hydrocarbures et des mines du Maroc (ONHYM).

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

L'Espagne dément avoir réquisitionné des médicaments destinés au Maroc

Article suivant

Live. Coronavirus : la situation au Maroc, jeudi 9 avril à 18h