Agriculture

Exportation des pastèques marocaines : une hausse de près de 300%

Le Maroc peut se targuer d’être le troisième exportateur mondial de pastèque, derrière l’éternel rival l’Espagne, ou encore le Mexique, qui exporte une bonne partie de ce produit aux Etats-Unis et au Canada, grâce à la hausse de 295,02% en 2018 annoncé dans les chiffres de la Division statistique des Nations unies (Comtrade).


Les exportations ont « atteint 156,19 millions de kilos, pour une valeur totale de 107,56 millions d’euros ». Cette forte progression s’accompagne également d’une meilleure qualité du produit marocain puisqu’au kilo, les chiffres montrent une hausse de 38%, passant de 0,5 euro à 0,69 euro, alors que le prix moyen n’est que de 0,41.

A noter que, selon ces chiffres, les principaux clients sont l’Espagne qui a importé 72,27 millions de kg, suivie de la France (40,8 millions), les Pays-Bas (15,12 millions de kg), le Royaume-Uni (11,89 millions de kg) et le Portugal (4,09 millions kg), d’après la même source.  Ainsi, les demandes des grands distributeurs placent les pastèques espagnoles dans un désavantage concurrentiel face à des pays tels que le Maroc, le Costa Rica et le Brésil.

Rappelons que les pastèques contiennent un niveau d’eau élevé (90%) et peu de fructose. Sa teneur en kilocalories est ainsi faible (37Kcal/100g). Par ailleurs, sa valeur nutritive est élevée. En effet, la pastèque est riche en Vitamines et en sels minéraux. Ce fruit peut être aussi utilisé à des fins médicinales (nettoyage des voies urinaires).

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L’American Academy Casablanca : un enseignement par projet

Article suivant

Saloua Karkri Belkeziz : « Nous voulons offrir plus de visibilité à nos startups »