Société

Fès opte pour un nouveau modèle de stationnement

Afin de rationaliser la gestion des flux de stationnement sur les voies publiques, la ville de Fès s’est dotée d’une Société de Développement Local (SDL) : Fès Parkings.


La mission de cette SDL est de gérer efficacement le stationnement là où c’est nécessaire, tout en apportant une expertise en matière de sécurité, de rationalisation des modes de paiement et de contrôle.

La SDL résulte d’un partenariat public-privé entre la ville de Fès et le Groupement franco-italien KLB, adjudicataire de l’appel d’offres ouvert dans ce sens. « Cette solution est le fruit d’une étude réalisée au regard, d’une part, de l’impact négatif qu’à le stationnement traditionnel sur le commerce, ainsi que sur la vie de la ville en général et, d’autre part, la confusion qui règne dans ce domaine tant en ce qui concerne le mode de paiement que la manière dont celui-ci est fixé de manière arbitraire par les gardiens de fait, ce qui engendre des conflits entre ces derniers et les automobilistes », indique Yann Inghilesi, directeur général de Fès Parkings. Il ajoute que « le stationnement s’effectuera de manière sereine et sécurisée, à travers une signalisation rigoureuse, un contrôle mobile et télé-opéré, ainsi qu’un comptage rationalisé. Tout ceci se traduit par une meilleure visibilité de l’état de stationnement, une comptabilité assainie et des retombées financières pour la commune clairement identifiées ».

Lire aussi | Coronavirus : 97% des pharmaciens alertent sur une rupture de stock de la chloroquine

Au plan qualitatif, il est utile de noter que cette nouvelle offre de stationnement permet d’identifier clairement les endroits à stationnement payants, ce qui n’était pas le cas avant la mise en place de ce nouveau modèle de gestion du stationnement et des parkings. Ainsi, l’offre de la SDL Fès Parkings repose sur 3 valeurs : La liberté pour les automobilistes, la légalité à travers le respect des dispositions fiscales, législatives et sociales et enfin l’économie que feront les automobilistes qui ne paieront que ce qu’ils auront consommé, avec la possibilité de tarifs réduits pour le stationnement de plus longue durée valable au niveau de toutes les zones à stationnement payant et la gratuité la nuit.

Le mode de fonctionnement sera expliqué très prochainement en détail grâce à une campagne de communication dédiée aux citoyens. Aussi, les résidents riverains des zones de stationnement payant bénéficieront de tarifs spéciaux réduits, pouvant aller jusqu’à la gratuité de stationnement selon le cas.

Lire aussi | Coronavirus : le dépistage élargi à tous les laboratoires [Document]

 
Article précédent

Évolution du Coronavirus au Maroc : 2719 nouveaux cas, 115.241 au total, samedi 26 septembre à 18 heures

Article suivant

Covid-19 : un scénario probable de croissance à 4% au Maroc dès la reprise mondiale