Discours Royal

Fête du Trône : le souverain appelle à un Maroc équitable, solidaire et ouvert sur le monde

SM le Roi Mohammed VI a prononcé un discours fort au peuple ce lundi 29 juillet, veille de la célébration du vingtième anniversaire de la fête du Trône. Dans son adresse à la nation, le souverain, à cette exceptionnelle occasion, a mis l’accent sur de nombreux points clés du développement du Royaume.


Le souverain a décidé de la création d’une commission chargée du nouveau modèle de développement. Notons que cette commission ne sera pas un gouvernement parallèle, et son rôle sera limité dans le temps. « Ces dernières années ont révélé l’incapacité de notre modèle de développement à satisfaire les besoins croissants d’une partie de nos citoyens, à réduire les inégalités sociales et les disparités spatiales. C’est la raison pour laquelle Nous avons appelé à sa réévaluation et à sa réactualisation », a déclaré SM le roi. Il a rappelé qu’il a veillé à ce que cette commission, par sa composition, regroupe différentes disciplines académiques et diverses sensibilités intellectuelles, en y faisant siéger des compétences nationales issues du public et du privé.

« La commission devra prendre en considération les grandes orientations des réformes engagées ou en passe de l’être, dans des secteurs comme l’enseignement, la santé, l’agriculture, l’investissement, le système fiscal. Ses propositions devront viser leur perfectionnement et l’accroissement de leur efficacité », a aussi précisé le souverain dans son discours. « Aujourd’hui, Nous sommes plus déterminés à maintenir le cap, en capitalisant les acquis obtenus, en parachevant la dynamique de réformes en cours, en corrigeant les dysfonctionnements observés sur le terrain », a poursuivi le souverain. Le Chef de l’Etat a aussi précisé que la nouvelle étape que le Maroc se  prépare à franchir abonde en en enjeux et en défis, internes et externes qu’il convient de remporter. « C’est la clé de la réussite et la condition sine qua non pour que se concrétise notre ambition collective », a souligné SM le roi.

Lire aussi : Un règne sous-tendu par une vision

Sur le plan politique, le souverain a aussi mis l’accent sur plusieurs points importants parmi lesquels un remaniement ministériel dès la rentrée. « Du sang neuf doit être apporté au sein des institutions et des instances politiques, économiques et administratives, y compris le gouvernement. A cette fin, à l’horizon de la rentrée prochaine, Nous chargeons le chef du gouvernement de soumettre à Notre Appréciation, des propositions visant à renouveler et enrichir les postes de responsabilité, tant au sein du gouvernement que dans l’Administration, en les pourvoyant de profils de haut niveau, choisis selon les critères de compétence et de mérite », a précisé le souverain.

Pour SM le roi, il est primordial de mettre à contribution des profils dotés d’une nouvelle mentalité, à même de hisser l’action à des niveaux supérieurs, pour réunir les conditions de réussite de cette nouvelle étape, pour accomplir in fine la mutation profonde à laquelle aspire tout le peuple.

En ce qui concerne le dossier du Sahara marocain, SM le roi Mohammed VI a réaffirmé la marocanité du Sahara. « La célébration de la Glorieuse Fête du Trône est l’expression la plus éloquente de notre attachement indéfectible à la marocanité de notre Sahara, à notre unité nationale et à notre intégrité territoriale. Elle est aussi l’affirmation solennelle de notre souveraineté pleine et entière sur l’ensemble du territoire du Royaume. Les acquis engrangés par notre pays aux plans onusien, africain et européen sont pour Nous un motif de fierté. Toutefois, Nous appelons à une mobilisation constante à tous les niveaux, pour que soient consolidés ces acquis et contrecarrées les manœuvres des ennemis », a déclaré SM le roi. Il a toutefois, une nouvelle fois encore, tendu la main à l’Algérie pour l’édification du Maghreb. « Nous réaffirmons notre engagement sincère à garder la main tendue en direction de nos frères en Algérie, fidèles en cela aux liens de fraternité, de religion, de langue et de bon voisinage, qui unissent depuis toujours nos deux peuples frères », a souligné le souverain.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Billets d'avion : Les raisons derrière la variation des prix

Article suivant

Aïd Al Adha : la SDL Casablanca Prestations prend soin de vos moutons