Blog de Jamal Berraoui

Feu le monde arabe par ( Jamal berraoui )

Les Palestiniens ont commémoré la Nakba, c’est-à-dire la création d’Israël en 1948, et la guerre qui s’en est suivie, perdue par des armées dites arabes, sous équipées et n’ayant aucune connaissance des atouts de leur ennemi.


Le résultat est l’un des plus grands drames de l’ère contemporaine. Des centaines de milliers  de palestiniens ont été éjectés dehors. Ils sont réfugiés en Syrie, au Liban, en Jordanie. Aujourd’hui, ils sont des millions. Une majorité d’entre eux a toujours une clé d’une maison qui n’existe peut être plus.

La suite on la connaît. La guerre de 67 a permis à Israël de s’étendre, d’occuper le Golan, Jérusalem, le Sinaï, Gaza, la Cisjordanie.

Aujourd’hui, il y a paraît-il des perspectives de paix, autour de l’idée de deux peuples, deux Etats. Grand mensonge partagé par tous. Israël refuse de discuter du retour des réfugiés Palestiniens, de Jérusalem et du Golan. Elle veut que les arabes acceptent « l’Etat Juif », c’est-à-dire qu’ils ne reconnaissent aucun droit à ceux qui ont été chassés de chez eux en 1948 et qui sont aujourd’hui plus nombreux que la population Israélienne, qui a pour origine les pays européens, les pays arabes ou l’Ethiopie.

Mahmoud Abbas est le seul à s’accrocher à des négociations qui ne peuvent aboutir à rien. Mais en face, les Islamistes ne proposent qu’une voie de garage. La violence n’est pas une issue, non pas parce qu’elle est à bannir en tant que telle, mais parce que le déséquilibre des rapports de force est effarant.

Le prétendu monde arabe n’existe pas dans ce conflit et n’a jamais existé. Il faut  changer de paradigme. L’Etat voyou, Israël occupe des terres, assassine des enfants, détient la bombe atomique, influe sur la politique étrangère de l’Amérique. En face, il n’y a que des marionnettes.

La seule issue possible c’est de s’inscrire dans la durée et de libérer le peuple palestinien de l’illusion d’un grand rassemblement derrière lui. L’Etat juif n’est pas viable, il finira par disparaître. Dans le meilleur des cas, il sera remplacé par un état laïc, démocratique, avec le principe du « one man on vote ». Cela peut aussi déterminer par la valise ou le cercueil, ce qui n’est pas nécessairement plus mal.

Il n’y a aucune paix à négocier, aucun monde arabe qui viendrait à la rescousse des Palestiniens. Il y a un Etat nazi à faire disparaître.

 

 
Article précédent

L’usine Aït Baha de Ciments du Maroc,1ère cimenterie certifiée ISO 50001 v2011

Article suivant

Morocco : MAXIM to acquire reconnaissane contract interst from First Sahara Energy A