Droit des affaires

FIDAL et la Société Fiduciaire du Maroc deviennent partenaires

FIDAL et la Société Fiduciaire du Maroc (SFM)  ont signé le 21 mai dernier à Paris un accord de coopération. Cet accord offre la possibilité aux deux cabinets de proposer à leurs clients un accompagnement dans l’ensemble des domaines du droit des affaires, tant pour répondre à leurs problématiques juridiques et fiscales que pour les conseiller dans leurs projets de développement au Maroc. Ce dernier avec sa position stratégique entre l’Afrique et l’Europe, et grâce à de nombreux accords internationaux, ouvre par ailleurs aux investisseurs l’accès à un marché en libre échange qui rassemble 55 pays. Son cadre juridique et fiscal attractif explique également la présence de nombreuses entreprises françaises et internationales sur son territoire.


Régis Lassabe et Yves de Sevin, respectivement Président du Directoire et Directeur Général de FIDAL, se réjouissent : « Cet accord avec la Société Fiduciaire du Maroc marque une nouvelle étape dans la stratégie de développement à l’international de notre cabinet. La Société Fiduciaire du Maroc est un interlocuteur reconnu tant des pouvoirs publics, que de groupes internationaux dans leurs choix stratégiques et opérationnels, et partage nos valeurs d’excellence aussi bien technique que de service au client. Cet accord s’insère dans le cadre de notre stratégie de partenariats avec les meilleurs cabinets étrangers, qui nous permet d’être en capacité d’accompagner l’ensemble de nos clients dans leurs projets de développement et de relations commerciales avec l’Afrique anglophone, lusophone et francophone.»

Joseph Barzilaï et Moulay Abdallah Lalami, respectivement, Président et Directeur Général de la Société Fiduciaire du Maroc, ajoutent : « La mondialisation et les nouvelles données économiques d’un environnement en profonde mutation nous amènent à nouer des relations solides avec des partenaires de grande qualité. Cet accord nous permet de faire bénéficier nos clients de l’expertise reconnue de FIDAL avec qui nous partageons les mêmes valeurs humaines et professionnelles. » Avec cet accord les deux cabinets élargissent ainsi le champ de leurs interventions et renforcent leur expertise et leur proximité pour mieux répondre aux attentes de leurs clients respectifs.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

L'introduction en Bourse de Marsa Maroc en standby

Article suivant

TUI France veut drainer 150 000 touristes/an vers le Maroc