Société

Fin de cavale pour Nasser Zafzafi

Le procureur général du Roi près la Cour d’appel d’Al Hoceïma a annoncé l’arrestation, lundi 29 mai 2017, de Nasser Zefzafi, pour crime présumé d’entrave à la liberté de culte, et ce suite au communiqué publié le 26 mai 2017 concernant l’ordre d’arrestation de cet individu. Le procureur général précise que le leader de « Hirak Rif » (mouvement de contestation de Al Hoceïma) a été arrêté en compagnie d’autres individus qui ont été remis à la Brigade Nationale de la Police Judiciaire (BNPJ) à Casablanca, pour enquêter avec le premier mis en cause sur les faits qui lui sont reprochés, et avec l’ensemble des prévenus sur des actes présumés concernant l’atteinte à la sécurité intérieure de l’État et d’autres actes constituant des crimes en vertu de la loi.


La même source ajoute que le Parquet général supervise le déroulement de l’enquête tout en veillant au respect de l’ensemble des procédures et garanties prévues par la loi. Les mis en cause seront déférés devant le Parquet général dès l’achèvement de l’enquête, conclut le procureur général du Roi.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

La FENELEC et la FEMADEL fument le calumet de la paix

Article suivant

Tramway de Casablanca : protestation contre les horaires du Ramadan