Scanner

Fin des aides publiques aux banques européennes


L’UE a annoncé la semaine dernière une réforme en profondeur des règles sur les aides publiques aux banques en difficulté, dont la charge sera désormais assumée pour l’essentiel par les actionnaires et détenteurs d’obligations des établissements concernés, et non plus par les contribuables. Et ce, à défaut de la présentation d’un plan de restructuration détaillé assurant sa viabilité.

 
Article précédent

Négation du droit

Article suivant

L’ONMT s’intéresse aux voyageurs « last minute » français