Entreprise

Finance : ça parle de FinTech

Aujourd’hui, l’arrivée des start-up FinTechs et de l’intelligence artificielle bouleverse les systèmes de la finance classique. L’idée est de rendre cet univers plus simple et plus accessible grâce à des services qualitatifs et surtout, moins coûteux. Il s’agit pour eux d’innover et d’être créatifs pour s’adapter à ce nouvel environnement et faire de ces avancées technologiques des leviers au service du développement de leurs activités.


Lire aussi: Fintech Challenge : le programme d’innovation de BCP dédié aux start-ups

Une thématique légitimée par les enjeux, contraintes et opportunités induits par la révolution numérique qui touche tous les secteurs, en particulier celui de la finance, qui  vient après une forte demande des consommateurs, afin de répondre à leurs besoins d’autonomie et d’indépendance, ce que confirme bien Karim Hajji, directeur général de la Bourse de Casablanca « La demande des clients pour des services de proximités à travers notamment le développement de la téléphonie mobile, fait que les banques offre aujourd’hui toute possibilité d’accéder à leurs services sous une forme digitale, vous savez aussi qu’il y a une monnaie digitale aujourd’hui qui ont été créé à travers le monde et qui vont perturber naturellement l’écosystème financier mondial », pendant  le 5ème Meeting sur l’information financière organisé par Maroclear, la Bourse de Casablanca et Finances News Hebdo , sous le thème : «L’innovation et la technologie au service de la finance».

Pour mieux aborder ce sujet les travaux du Meeting deux panels ont été discutés :

Quand les Fintechs bousculent la finance

La digitalisation est une technologie qui va durablement transformer le secteur financier, les banques d’ailleurs ne s’y sont pas trompées puisqu’elles ont entamées  cette révolution digitale déjà quelques années, elle  est plutôt une bonne chose pour le secteur financier. Surement cette technologie va surement bouleverser la manière de travailler au secteur financier mais ca va permettre aux banques de gagner en productivité, afin d’offrir des services innovants à leurs clientèles ainsi qu’une valeur ajoutée qui va se transformer en plus de profit.

RegTech :

La RegTech est l’utilisation des nouvelles technologies pour faciliter le respect des exigences réglementaires. Ce panel visera ainsi à démystifier le concept, partager avec l’assistance des cas et des solutions pratiques et à présenter les outils de régulation adéquats face l’émergence de ces nouvelles technologies.

A noter qu’avec ces nouvelles technologies, ont permis à de nouveaux acteurs d’entrer beaucoup plus facilement sur le marché, à moindre coût.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

BMCE Bank of Africa soutient la gestion des ressources en eau

Article suivant

Assises de la fiscalité : les propositions de la CGEM