IT

Finatech Group filialise son activité de solutions audio-visuelles et média

Finatech Group opère une énième filialisation.


En effet, ce groupe appartenant à Financecom (maison mère de BMCE Bank) vient de transférer ses activités de systèmes et solutions audiovisuels et médias à une nouvelle filiale dénommée Finatech Systems. Cet apport de fonds commerce n’est pas le premier du genre de l’ex « IBM marocain », sachant qu’à partir de 2014 la nouvelle direction de Finatech avait décidé de se départir d’un certain nombre d’activités exercées directement telles l’édition et personnalisation des cartes monétiques et la commercialisation de contenus juridiques. Deux métiers que Finatech Group a vendu, peu après leur filialisation, respectivement à Docuprint (une filiale de BMCE Bank) et un groupement de praticiens de la fiscalité et du droit. Plus récemment, fin 2017, Finatech a apporté son activité d’installation électrique et infrastructures de télécommunication à une joint-venture commune avec le géant français Engie. C’est dire que le groupe né d’un regroupement d’une vingtaine de PME en 2010 a pris le parti à prendre résolument le chemin inverse en opérant des filialisations souvent comme antichambre à un désengagement dans la foulée.

Finatech Systems hérite d’un portefeuille clients composé principalement de grands établissements publics et privés qui optent pour la mise en place de solutions audiovisuelles et interactives pour leur communication et service à la clientèle dans leurs sièges et/ou réseaux de points de vente. Elle hérite également d’un savoir-faire de plus de vingt ans développé en grande partie à l’origine au sein de Jet Docunet avant que Finatech n’acquiert, en 2008, cette PME auprès de Jet Group et ne l’absorbe en 2010. Au sein de Finatech Group, cette activité brassait un chiffre d’affaires d’une cinquantaine de millions de DH. Reste à savoir maintenant si la filialisation de Finatech Systems n’est qu’un prélude à sa cession ou, du moins, son ouverture de capital.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Elle fait l’actu : Souad El Halfi, nouvelle associée chez PWC Maroc

Article suivant

Les terres collectives seront-elles « privatisées » ?