EnseignementFlash-eco

Fondation Sanady : 3ème édition du Forum des métiers et de l’orientation

Près de 150 jeunes de 16 à 20 ans ont répondu présent à l’École Nationale Supérieure des Arts et Métiers (ENSAM) de Casablanca, où s’est tenue la 3ème édition du « Forum des métiers et de l’orientation ».


Cet événement annuel est destiné aux élèves de 1ère et 2ème année du baccalauréat des centres de la Fondation Sanady. Information, émotion et témoignages poignants se sont mêlés pour faire de cette journée un moment de partage utile et inspirant pour les jeunes. L’objectif était de leur donner une visibilité sur les filières de formation existantes et de leur faire découvrir des métiers à travers la rencontre de professionnels, et surtout de leur transmettre un souffle de motivation en partageant avec eux des exemples de réussite.

Ce Forum est organisé annuellement à Casablanca et à Agadir, dont l’édition est prévue le 04 mars 2018. Il est destiné aux futurs bacheliers de zones économiquement vulnérables qui, bien trop souvent, abandonnent les études par manque d’information, faute de conseils et surtout, de foi en leurs chances de réussite et de réalisation d’un avenir meilleur. Souvent, il ne manque pas grand-chose pour assurer l’accrochage et la réussite scolaires : une information clé, une rencontre inspirante ou le témoignage d’homme et de femme qui leur ressemble et qui a réussi.

Le programme de la journée était suffisamment bien rythmé pour susciter l’intérêt des élèves (avec un taux de présence remarquable de 90%). Dix lycéens de l’association Initiative Urbaine ont également pu profiter de cette journée à l’invitation de la Fondation Sanady. Ainsi, durant la matinée, ils étaient plus de 150 élèves à écouter l’intervention en plénière de 3 professionnels qui ont partagé avec générosité et conviction leur parcours et leurs conseils.

Dans la foulée se sont tenus 5 ateliers-métiers animés par 20 intervenants professionnels de divers métiers, qui ont interagi pendant près de deux heures avec les élèves présents, qui avaient des questions souvent déterminantes pour leur permettre de faire leur choix d’études supérieures : « quel établissement choisir si je veux être commercial ? », « quelle est la différence entre une carrière dans la finance et la comptabilité ? », « quels sont les critères pour réussir son entretien de sélection ? », etc.

L’après-midi était consacrée à une rencontre avec les facultés et écoles supérieures. Cette année a connu la participation de 70 étudiants du supérieur venant de plusieurs villes et de 36 instituts supérieurs et universités (médecine, gestion, aviation, marine, enseignement, beaux-arts, ingénierie, etc.) qui se sont déplacés bénévolement et qui se sont organisés en « Foire aux formations et aux écoles », prodiguant informations et conseils d’aînés.

 
Article précédent

Mohamed Saad rempile à la tête de l’AUSIM

Article suivant

OCP Africa livre 32.000 T d’engrais à la Tanzanie