Capital-investissementFlash-eco

Le fonds Cap Mezzanine en passe de remplir son contrat

À quelques mois de sa date statutaire de liquidation, le fonds Cap Mezzanine I s’achemine vers un bilan assez positif.


En effet, ce véhicule créé en 2008 par CDG Capital Private Equity (le bras armé du groupe CDG dans les métiers du capital-investissement) vient de rendre quelques 65 millions de DH à ses actionnaires qui comptent aussi bien des institutionnels marocains de renom (Axa Assurance Maroc, la Société Centrale de Réassurance, MAMDA/MCMA et Wafa Assurance) que de grandes agences européennes de développement tels le français CDC Entreprises et la Banque européenne d’investissement (BEI). Avec cette opération, Cap Mezzanine I aura presque restitué l’intégralité des fonds que ses actionnaires lui ont progressivement apportés entre 2009 et 2013 pour financer une demi-douzaine de prises de participations. Ces remboursements qui cumulent à ce jour près de 300 millions de DH (soit 90% du capital) ont été financés par le désengagement d’Intelcia (leader marocain des call centers), BPMI (fabricant de béton précontraint basé à Témara) et, surtout, de Jet Contractors où le fonds dédié aux PME/PMI marocaines a réalisé une plus-value des plus plantureuses (dépassant trois fois sa mise).

Pour le reste du portefeuille qui est composé des parts dans le capital de Folly Fashion (leader marocain du prêt à porter pour femmes connu pour sa marque Marwa), Decora (fabricant et distributeur de cuisines clef en main) et Buzzichelli (entreprise de construction métallique au bord de la faillite), le gestionnaire CDG Private Equity travaille activement pour s’en départir d’ici fin 2019. Selon des observateurs du marché du capital-investissement, Cap Mezzanine I devra vraisemblablement honorer son objectif de rendement minimum d’un TRI (Taux de Rentabilité Interne) de 8% grâce notamment à Folly Fashio/Marwa et Decora qui devront lui apporter plus de 100 millions de DH en produits de cession. Une bonne nouvelle pour la confiance des bailleurs de fonds dans le métier du capital-investissement au Maroc.

 
Article précédent

Les engrais dopent les résultats de l'OCP

Article suivant

Il fait l’actu : Saâdeddine El Otmani, chef du gouvernement