Financement des TPMEStartup

Fonds « Innov Invest » : Quel mode de financement pour les startups

La mise en place du Fonds « Innov Invest » réveille  l’intérêt des investisseurs privés pour le financement des start-ups innovantes. La Caisse Centrale de Garantie (CCG) en tant que partie prenante, en charge du financement, dans ledit Fonds présente aujourd’hui une batterie de véhicules de financement allant des subventions et prêt d’honneur jusqu’ aux instruments d’Equity ( Fonds propres) en passant par les dettes intelligentes. Ces dernières se présentent sous forme d’avances remboursables et de prêts participatifs pour accompagner la création et le développement des start-ups innovantes.


A qui donc s’adresser pour solliciter un financement ? La CCG lancera incessamment des Appels à manifestation d’intérêt (AMI) pour la sélection des sociétés de gestion des fonds public-privé de capital-risque. Il sera également question de prise de participation dans des fonds existants et par des co-investissements directs ou indirectes avec des réseaux de « Business Angels ». Dans ces conditions quatre véhicules de financement ont donc été mis en place :

Innove Idea (2I) : Aide financière

Max de 100.000 DH et peut atteindre jusqu’à 200.000 DH

Innov Start (IS) : Prêt d’honneur

Max de 250.000 et peut atteindre jusqu’à 500.000 DH

Innov Risk (IR) : Avance remboursable

Max : 2 millions DH et 50% des apports du Fonds de Venture Capital (FVC) ou du Business Angel (BA)

Innov Dev (ID) : Prêt participatif

Max : 3 millions DH et 50% des apports du FVC ou du BA

A noter que les premiers instruments de financements seront disponibles pour les start-ups à partir du dernier trimestre de cette année.

Ainsi,  le Fonds devra permettre de financer environ 100 entreprises pour la composante Equity et environ 300 porteurs de projet pour les composantes « Avances/dettes » et « Assistance technique » . Cela va s’en dire  des effets directs et indirects sur l’emploi ainsi que des impacts tangibles en matière de développement et la mise en place d’une infrastructure de financement du segment de la phase de création, jusque-là peu desservi.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Attijariwafa bank lance son réseau de points de vente

Article suivant

Le groupe OCP se dote de son propre écosystème industriel