Pandémie

Fonds spécial : La contribution du comité de gestion des contrats de formation

Le comité de gestion des contrats de formation a décidé de contribuer, à hauteur de 500 millions de dirhams, au Fonds spécial dédié à la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).


La décision a été prise par le comité, présidé par le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, à l’initiative de ses trois composantes, à savoir l’État, la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et les représentants des salariés.

Elle s’inscrit dans les efforts de mobilisation nationale pour lutter contre les répercussions de la pandémie du coronavirus, ainsi que dans le droit fil de la vision royale éclairée et des dispositions de la Constitution qui consacre le devoir de prise en charge collective des conséquences des catastrophes, selon un communiqué du ministère de tutelle.

A cette occasion, le comité a hautement salué l’initiative royale de création de ce Fonds, se félicitant du sens de solidarité de toutes les composantes de la société marocaine et des mesures proactives et préventives entreprises par le gouvernement afin de contenir la pandémie.

Il a aussi souligné son implication totale dans cette mobilisation en vue de promouvoir la solidarité nationale pour lutter contre la propagation de l’épidémie, de soutenir la santé publique et l’économie nationale et de réduire les retombées négatives du virus sur les catégories sociales et les secteurs affectés.

 
Article précédent

Fonds spécial anti Coronavirus : chaque sms au 1919 est un don de 10 DH

Article suivant

Positive banking : l'engagement de BMCI envers ses clients