Sport

Football. Leo Messi débarque à Paris

Lionel Messi a finalement accepté de rejoindre le Paris Saint-Germain. La star argentine de 34 ans devrait parapher un contrat de deux ans avec, en option, une saison supplémentaire. Il passera sa visite médicale sous peu.


Le club de la capitale française indique qu’une conférence de presse se tiendra ce mercredi 11 août à 11h au Parc des Princes. L’occasion pour lui d’effectuer la présentation officielle de «la Pulga». Le joueur a atterri ce mardi 10 août vers 15h30, à l’aéroport du Bourget, vêtu d’un tee-shirt «Ici c’est Paris», saluant les centaines de supporters qui l’ont acclamé. Aussi le PSG a célébré son arrivée avec une vidéo de 13 secondes pleine de références à la carrière de l’attaquant, comme ses six Ballons d’Or et le drapeau argentin, placé entre les maillots de Neymar et Kylian Mbappé.

De son ex-coéquipier Neymar à ses compatriotes argentins Angel Di Maria, Mauro Icardi, Leandro Paredes ou Mauricio Pochettino en passant par les anciens pensionnaires du centre de formation catalan Xavi Simmons ou Rafinha, Lionel Messi connaît déjà beaucoup de monde au Paris Saint-Germain.

A Paris, Messi retrouvera également deux de ses «meilleurs ennemis» qui lui rappelleront les années d’or de la rivalité Barça – Real: Keylor Navas, le gardien des trois Ligues des champions consécutives glanées par la Maison blanche sous Zinédine Zidane (2016-2018), et surtout Sergio Ramos, l’ex capitaine emblématique du Real Madrid depuis près de dix ans et qui, lui aussi, a fait le voyage vers la capitale française cet été.

Lire aussi |  Football. Signer au PSG «est une possibilité», selon Lionel Messi

Les deux hommes, qui se sont souvent croisés sur les terrains en Espagne et sur la scène européenne, ont laissé quelques accolades, mais aussi une image forte, tête contre tête: le 2 mars 2019, juste avant la pause de ce clasico, Ramos s’était fendu d’un coup de coude limite, qui avait laissé Messi au sol, la bouche en sang.

Messi en quelques chiffres :

6 : le nombre de ballons d’or, récompense individuelle la plus prestigieuse du football, remportés par Messi depuis le début de sa carrière (2009, 2010, 2011, 2012, 2015, 2019), soit un de plus que son rival historique, le Portugais Cristiano Ronaldo.

6 : c’est aussi le nombre de quadruplés réussis durant ses années barcelonaises. Avec 41 triplés et… un quintuplé.

14 : le nombre de buts inscrits sur une saison en Ligue des champions (2011/2012). Un record ravi par Cristiano Ronaldo deux ans plus tard (17).

21 : le nombre d’années passées à Barcelone depuis son arrivée au centre de formation à l’âge de 13 ans. C’est aussi le nombre de journées consécutives où Messi a trouvé le chemin des filets en Liga lors de la saison 2012/2013.

26 : le nombre de buts marqués contre le grand rival du Real Madrid.

28 : la minute de son dernier but sous le maillot du Barça, contre le Celta Vigo le 16 mai 2021, une défaite à domicile synonyme de titre envolé. Il est blessé le match suivant.

35 : le nombre de trophées remportés par le meneur argentin sous le maillot du FC Barcelone: quatre Ligues des champions, dix championnats d’Espagne, sept Coupes du Roi, trois Supercoupes d’Europe, huit Supercoupes d’Espagne et trois Mondiaux des clubs.

50 : le nombre de but inscrits par Messi en Liga lors des 38 matches de la saison 2011/12, record de l’histoire du football dans un grand championnat. Cette saison-là, il en avait cumulé 73 au total (un autre record…).

74,9 : en millions d’euros, le salaire net de Messi au FC Barcelone, par saison, selon le quotidien espagnol El Mundo. A Paris, son salaire annuel tournerait autour de 40 millions d’euros selon la presse française, ce qui le mettrait dans la même catégorie que Neymar (36 M EUR), jusqu’à présent le plus payé de l’histoire de la L1.

474 : le nombre de buts marqués par la « Pulga » (la puce) dans le championnat espagnol au terme de ses 520 matches joués avec le FC Barcelone (0,91 but par match), meilleur total de l’histoire de la Liga. Devant Ronaldo (451).

542 : le nombre de victoires remportées avec le Barça. Pour 778 matches (un autre record).

671 : le nombre de buts inscrits pour Barcelone, toutes compétitions confondues. Soit 28 de plus que le roi Pelé avec Santos, entre 1956 et 1974.

245 millions : le nombre d’abonnés de la star argentine sur Instagram. Il s’agit d’un des plus gros comptes du réseau social, beaucoup plus suivi que celui du PSG (39 millions). L’arrivée à Paris de Leo Messi a tout pour faire gonfler le nombre de « followers » sur les différents comptes du club de la capitale.

 
Article précédent

Finances publiques. Emprunt national en vue

Article suivant

Évolution du coronavirus au Maroc. 9 778 nouveaux cas, 711 103 au total, mardi 10 août 2021 à 16 heures