Pandémie

Formation continue : des mesures exceptionnelles en faveur des entreprises

A situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles. Le gouvernement vient en effet de prendre de nouvelles décisions concernant la formation continue au profit des entreprises marocaines. Les détails.


Les nouvelles mesures concernent les délais régissant les demandes de financement et de réalisation des actions de formation planifiées au titre de l’année 2020. Dans le détail, il s’agit de la prolongation des délais de dépôt des demandes de financement des actions planifiées au 31/10/2020 au lieu du 30/06/2020 et le report du délai de réalisation des actions de formation planifiées au 31/03/2021 au lieu du 31/12/2020.

Lire aussi| Climat des investissements au Maroc : le Département d’État US distribue bons et mauvais points [Document]

Le département de la formation professionnelle indique que ces mesures sont prises conformément au décret-loi n°2-20-292 du 24 mars 2020 décrétant la déclaration de l’état d’urgence sanitaire, et ceci dans l’objectif d’inciter les entreprises à bénéficier de la formation continue comme outil essentiel de développement de leur productivité et de leur compétitivité.

Soulignons que le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le celui de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration ont conjugué leurs efforts dans ce sens.

Lire aussi|La CGEM dévoile un guide de bonnes pratiques sur la cybersécurité en entreprise

Le département de la Formation professionnelle précise que le Comité central des Contrats Spéciaux de Formation mettra en place au sein de l’unité de gestion de ces contrats, une plateforme digitale afin d’accélérer le traitement et le remboursement des demandes de financement des études et des actions de formation continue des entreprises.

 
Article précédent

Les Marocains fidèles au marché et à l'épicier pour l’alimentaire [Etude]

Article suivant

Coronavirus : l’OMS encourage la recherche sur les médecines naturelles en Afrique