Automobile

Formule E : Nissan poursuit son aventure jusqu’en 2026

C’est officiel ! Nissan a confirmé son engagement à long terme dans le Championnat du Monde de Formule E ABB FIA.  


Seul constructeur nippon inscrit dans la compétition des monoplaces 100 % électriques, Nissan e.dams pendra le départ des courses jusqu’à la fin de la saison 2025/2026 qui sera la 12ème de l’histoire de cette discipline automobile totalement urbaine. Du coup, l’équipe vice-championne du monde en titre va connaître la nouvelle génération de règlement dans la discipline (baptisée Gen3), censée rendre les voitures plus performantes à partir de 2022/2023. 

Lire aussi | Le confiseur Michoc se met lui aussi à l’énergie verte

Le constructeur automobile nippon qui entend, dans le cadre de cette compétition, partager sa vision de marque «Nissan Intelligent Mobility» avec le plus grand nombre. Aussi, pour atteindre son objectif de neutralité carbone dans l’ensemble de ses opérations et le cycle de vie de ses produits en 2050, il a l’intention d’électrifier tous ses nouveaux modèles d’ici le début des années 2030. Précisément, l’expertise de Nissan permettra de transférer les connaissances et les technologies électriques de la piste à la route. «Nous voulons concevoir et construire des véhicules électriques qui transforment la façon dont les clients se connectent et se déplacent, et nous permettent tous d’œuvrer pour une société durable», a déclaré Ashwani Gupta, Chief Operating Officer de Nissan.

«Nous avons obtenu d’excellents résultats au cours de nos deux premières saisons et l’annonce de notre engagement à long terme en Formule E est une étape-clé», s’est exprimé Tommaso Volpe, Global Motorsport Director de Nissan. Et il ajoute : «nous estimons que ce sport est la plate-forme idéale pour promouvoir notre expertise en matière d’électrification et démontrer notre engagement en faveur de solutions de mobilité sans émission à l’échappement». Rappelons que les deux premières courses de la saison 2021 se sont déroulées fin février à Diriyah, en Arabie saoudite, où la Formule E faisait étape pour la première fois en tant que Championnat du Monde FIA. Ce fut aussi l’occasion de voir se dérouler la première course nocturne de Formule E. L’équipe Nissan e.dams a d’ailleurs marqué 14 points au championnat lors de ces épreuves.

Lire aussi | OCP : le chiffre d’affaires en hausse de 4% en 2020

Olivier et Gregory Driot, tous deux aux commandes de Nissan e.dams, ont déclaré : «l’engagement de Nissan dans la nouvelle ère Gen3 du Championnat du Monde de Formule E ABB FIA montre la force cette compétition et son attractivité. Les nouvelles monoplaces Gen3 seront plus rapides et plus puissantes. Cette progression constante des performances en course est excellente pour les fans et pour le sport». A noter que la troisième manche du Championnat du Monde ABB FIA de Formule E se déroulera le 10 avril prochain à Rome.

 
Article précédent

Harcèlement sexuel : Moncef Slaoui s’explique

Article suivant

Abdellah Mouttaqi : « La transition énergétique doit être considérée comme une orientation stratégique majeure qui s’inscrit désormais dans la durabilité »