Pandémie

France : voici les conditions d’entrée et de sortie depuis le Maroc

Les autorités marocaines ont décidé la reprise des vols de et vers le Royaume à compter du mardi 15 juin 2021, tandis qu’à compter du 9 juin 2021, les flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers seront rouverts selon des modalités qui varient en fonction de la situation sanitaire des pays tiers et de la vaccination des voyageurs.


L’Ambassade de France au Maroc rappelle dans ce sens que selon la classification des pays au 2 juin 2021 sur la base des indicateurs sanitaires, le Maroc est classé pays « orange »  : circulation active du virus dans des proportions maîtrisées, sans diffusion de variants préoccupants. A ce titre et en tenant compte de la situation vaccinale des voyageurs, les conditions d’entrée sur le territoire français depuis le Maroc sont les suivantes :

À noter que les catégories ci-dessous n’ont pas besoin de démontrer le motif impérieux pour entrer en France depuis le Maroc :
– Français (ainsi qu’à leurs conjoints et enfants) ;
– ressortissants étrangers (ressortissants européens et ressortissants de pays tiers) résidant en France (avec un titre de séjour en cours de validité) ;
– ressortissants de l’espace européen ainsi que leurs conjoints et enfants qui rejoignent, en transit par la France, leur résidence principale dans un pays de l’espace européen.

Lire aussi | Marhaba 2021 : l’exclusion fait perdre 500 millions d’euros aux entreprises espagnoles

Pour rappel, le Royaume a classé la France dans la liste A. Ainsi, les passagers en provenance de l’hexagone devront disposer d’un certificat de vaccination et/ou d’un résultat négatif d’un test PCR d’au moins 48 heures de la date d’entrée au territoire marocain.

Les titulaires des certificats de vaccination étrangers bénéficieront des mêmes avantages accordés par le certificat de vaccination marocain aux citoyens marocains sur le territoire national, à savoir effectuer des déplacements sur l’ensemble du territoire national sans restriction et de circuler au-delà du couvre-feu.

 
Article précédent

Bientôt 22 ans de règne : un Royaume érigé en puissance régionale [Par Mehdi Hijaouy]

Article suivant

Frontières maritimes : l'Espagne déclare respecter les restrictions imposées par le Maroc