Business

Franchise: Alhokair mise sur l’entrée de gamme

Le groupe saoudien veut diversifier son portefeuille d’activité.


L

e groupe Alhokair veut s’attaquer au segment du prêt à porter «entrée de gamme». En effet, sa filiale Internationale Retail Morocco, lancera d’ici la fin de l’année une nouvelle franchise baptisée «F and F». Il s’agit d’une marque de prêt à porter anglaise proposant de l’habillement à un très bon rapport qualité-prix. «L’implantation de cette nouvelle enseigne au Maroc, permettra à notre groupe d’investir un segment dominé jusque-là par des entreprises non structurées», explique Emad Eldine Abdallah, directeur général du groupe au Maroc. Pour rappel, le marché du textile et de l’habillement au Royaume est contrôlé à hauteur de 80% par le secteur informel. Et pour cause, le panier moyen annuel consacré par les Marocains à l’habillement ne dépasse pas les 1300 DH, selon l’Association marocaine d’industrie du textile et habillement. Alors, pour récupérer cette clientèle non encore servie par les franchises, le groupe se basera d’abord sur un niveau de prix aligné sur celui du secteur informel qui sera surtout accompagné d’une politique commerciale très agressive. Cette dernière se traduira dans un premier temps par la commercialisation de la marque dans les grands supermarchés du pays. Ensuite, «nous comptons investir dans trente points de ventes qui seront situés principalement dans les quartiers populaires de Casablanca», ajoute le DG. Il faut dire que F and F ne représente qu’une partie infime du programme d’investissement d’Alhokair au Royaume. 

Après le retail, deux nouvelles filiales

Emad Eldine Abdallah, DG de la filiale Retail du groupe Alhokair qui détient dans son portefeuille 90 marques, dont 24 sont déjà présentes sur le marché marocain.

Flanquée de son énorme budget d’investissement ( 1,5 milliard de DH sur 5 ans), la filiale du groupe saoudien semble décidée à atteindre son objectif de 200 points de vente d’ici 2017. La preuve, en plus des 29 points de ventes qu’elle a lancés depuis le début de l’année, l’entreprise installera également quatre nouvelles enseignes dans les trois mois à venir, à savoir, l’Américain Carolina Herrera, l’Italien Terra Nova, et deux autres grandes marques américaines. En attendant, la filiale marocaine est en train de négocier avec les responsables du Morroco mall pour installer certaines marques déjà présentes sur le marché national.

Quoi qu’il en soit, si la maison mère met tous les moyens pour permettre à sa filiale spécialisée dans le retail de percer au Maroc, c’est parce que la réussite de cette dernière conditionnera l’implantation de deux autres filiales sœurs spécialisées respectivement dans les franchises de restauration et la construction de centres commerciaux en 2014. 

 
Article précédent

Des Assises Fiscales à l’élargissement de l’assiette sans pression

Article suivant

Foodis, un géant de l'abattage est né