Afrique

French-African foundation : Sanae Lahlou et Kamil Senhaji parmi les young leaders 2019

La French-African Foundation vient de choisir ses 30 ambassadeurs (Young leaders), issus de différents pays du continent africain pour l’année 2019. Il s’agit de 30 leaders africains de moins de 40 ans parmi lesquels deux Marocains : Sanae Lahlou, directrice de la Business Unit Afrique de Mazars, et Kamil Senhaji, directeur de Galileo Global Education pour la région Afrique-Moyen-Orient-Asie.


Avec une quinzaine d’années d’expérience dont dix ans à l’AMDIE (Ex Maroc Export), Sanae Lahlou occupait le poste de directrice des marchés internationaux où elle a développé une réelle expertise en développement international et sectoriel, business et market intelligence à travers l’exploration des marchés et l’accompagnement d’entreprises dans plus de 60 pays dont une trentaine en Afrique.

Lahlou est diplômée de Sciences PO Paris et de l’Université Al Akhawayn, et est également titulaire d’un MBA en Commerce International à Paris et d’un Master à l’ISCAE sur « Le Coaching des entreprises marocaines au service du management Interculturel Africain ». De son côté, Kamil Senhaji, avant de rejoindre Galileo Global Education, a été directeur du Comité de direction de JCDeaux Africa de 2015 à 2018.

Pour rappel, la French-African Foundation a pour mission, entre autres, d’organiser et de favoriser la rencontre de visions, de projets, de financements, entre la nouvelle génération de leaders de France et d’Afrique ainsi qu’avec les acteurs confirmés de la relation économique, politique, sociale et culturelle, franco-africaine. L’ambition de cette fondation est de faire émerger une nouvelle génération de jeunes leaders capables de relever les défis de demain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Saloua Karkri Belkeziz : « Nous voulons offrir plus de visibilité à nos startups »

Article suivant

Les Fondations OCP et Mujeres por Africa vont lancer un projet au Sénégal