Transport aérien

Fret aérien : la RAM dématérialise le bon à délivrer

La compagnie nationale Royal Air Maroc (RAM) poursuit sa stratégie de digitalisation en matière de fret aérien. Dans ce sens, le transporteur aérien national vient, en effet, de procéder à l’adoption du bon à délivrer électronique, en partenariat avec Portnet S.A.


Dans le but de faciliter le quotidien des opérateurs économiques, Royal Air Maroc s’associe à Portnet S.A. (Guichet unique national des procédures du commerce extérieur) pour l’adoption du bon à délivrer (BAD) électronique. « Après avoir lancé la dématérialisation de la soumission des déclarations sommaires via PortNet, la compagnie nationale amorce désormais la délivrance électronique du BAD, auparavant remis physiquement par le transporteur au consignataire de la marchandise », indiquent les deux partenaires, ajoutant  que grâce à cette innovation, RAM participe activement à la fluidification des flux du fret aérien et améliore la transparence et la traçabilité des opérations y afférent.

Lire aussi|Vers un partenariat stratégique entre la CGEM et The Israeli Employers and Business Organizations

« Le BAD, document nécessaire à la livraison des marchandises placées sous surveillance douanière, est désormais généré automatiquement. Il est mis à disposition de l’importateur ou de son représentant de manière électronique, à travers la plateforme du guichet unique PortNet en se basant sur l’identifiant commun de l’entreprise (ICE) du destinataire », explique-t-on.

Il faut noter que grâce à l’adoption du bon à délivrer électronique, le document est désormais disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 et que de ce fait, le nouveau service accélère les opérations d’enlèvement et de sortie des marchandises. De même, son accessibilité en ligne permet une visibilité en temps réel pour l’ensemble des acteurs concernés, améliorant la transparence ainsi qu’une réduction des échanges physiques de documents entre la RAM et les importateurs nationaux, qui revêt une importance cruciale dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire toujours en vigueur.

Lire aussi| OCP Maintenance Solutions s’associe au Canadien Nucléom

Force est de remarquer qu’à travers cette démarche mise en place au niveau de l’ensemble des terminaux Fret de la compagnie nationale, RAM offre à la communauté des importateurs et transitaires nationaux une meilleure qualité de service, une chaîne logistique plus fluide, outre un gain de temps considérable se traduisant par une plus grande efficacité des processus de traitement des marchandises importées.

 
Article précédent

Zineb El Adaoui, nouvelle présidente de la Cour des comptes

Article suivant

Mohamed Abdennabaoui nommé Premier président de la Cour de Cassation