Football

FUS : Bilan des quatre dernières années

Le club de la capitale peut aujourd’hui se vanter d’être le club national disposant des plus belles infrastructures sportives et ce, au niveau de plusieurs disciplines. 


Le FUS est aujourd’hui le seul club marocain disposant d’une académie de football qui accueille près de 80 enfants dans un programme de sports-études. Propriété du club et exclusivement destinée à la pratique du Football, l’Académie est située à Hay El Fath et s’étale sur plus de 9 hectares. Disposant de 6 terrains d’entrainement, dont deux en pelouse naturelle et quatre en pelouse synthétique dernière génération, elle accueille notamment l’équipe professionnelle, les équipes du centre de formation ainsi que les enfants inscrits à l’école de football. Cette académie a permis, depuis son ouverture en 2015, de recruter mais surtout former plusieurs jeunes joueurs destinés à alimenter l’équipe première du club, ainsi que les équipes nationales. 

Le FUS peut également se targuer de disposer d’une des plus belles piscines de la capitale, mais également l’un des plus beaux dojos ainsi que d’une belle salle omnisports. Des infrastructures abritées par le complexe sportif prince héritier Moulay El Hassan qui, année après année, connait de nouvelles avancées dont les dirigeants peuvent être fiers. Le stade de football a quant à lui connu une réelle transformation avec l’installation de nouveaux sièges pour offrir un certain confort aux spectateurs, mais c’est surtout la pelouse naturelle qui est sans aucun doute le véritable joyau de ce stade. Une pelouse jalousée par plusieurs clubs nationaux.

Performance sportive

C’est tout naturellement que les résultats sportifs ont connu une réelle progression, puisqu’ils ont offert de meilleures conditions de travail à tous les athlètes. L’équipe de football a, notamment, remporté le premier titre de champion de l’histoire du club en 2016, tandis que l’équipe de natation est sans aucun doute la meilleure équipe du Royaume, après avoir remporté la majorité des titres lors des quatre dernières saisons. L’athlétisme, avec plusieurs médailles remportées par les athlètes du club lors de compétitions nationales et internationales, s’est également placé comme le leader sur le plan national et devient surtout un vivier pour les différentes équipes nationales. 

Des résultats sportifs probants qui ont logiquement conduit le club à lancer, en 2017, la cellule de haut niveau qui regroupe plusieurs athlètes filles et garçons de différentes disciplines. Cette cellule offre à ses membres un suivi médical, physique et nutritionnel individualisé, des aides à la scolarité, des équipements sportifs ainsi que des bourses de mérite. Cette initiative reste aujourd’hui la première du genre pour un club national. 

Mise à niveau institutionnelle

Sur le plan organisationnel, le FUS était le premier club à amorcer le passage de l’Association Sportive à la Société Anonyme, en mettant en 2016 ses statuts en conformité avec ceux de la Loi 30/09 lors d’une précédente Assemblée générale, avant d’être l’un des premiers clubs à obtenir, le 6 août 2018, l’agrément du ministère de la Jeunesse et des Sports, tel que prévu par ladite loi. Un passage à la S.A. qui sera officiellement réalisé très prochainement après l’approbation des statuts de cette dernière.

FUS, animateur de la jeunesse de la ville 

Le Fath Union Sport est aujourd’hui un véritable animateur social au sein de la capitale, avec l’ouverture de plusieurs écoles sportives qui accueillent près de 4.000 jeunes  (2.700 football, 300 basketball, 400 natation, 40 tennis de table, 200 judo, 200 gymnastique, 50 boxe, 50 athlétisme)

Il faut également noter l’organisation de plusieurs événements sportifs tels que le tournoi inter-quartiers de la capitale qui regroupe plus de 800 jeunes footballeurs amateurs des différents quartiers. Ce sont des initiatives chères au club qui, depuis l’arrivée du président du Comité Directeur, souhaite jouer un rôle majeur dans la vie sociétale de la capitale, notamment auprès de la jeunesse.

 
Article précédent

Répartition des cas confirmés de Covid-19 au Maroc

Article suivant

Maroc : L’espagnol Noatum consolide le capital de sa filiale