Immobilier

Fusion Copragri et Vocation Loisirs : Une dot fiscale de 20 MDH

Décidément, chez le groupe Anouar Invest, les stratèges ne chôment pas. En effet, en quelques mois à peine, le deuxième groupe agroalimentaire marocain a enchaîné une batterie d’opérations à caractère stratégique depuis la mise en place de son plan de restructuration en 2015. par L.M.


Aussi, après le désengagement de son pôle halieutique, le lancement de son projet de diversification dans les matériaux de construction et dans la foulée, de sa première sortie à l’international pour lever des fonds, le groupe contrôlé par la famille Boutgueray entame le volet de simplification de son organigramme juridique et d’optimisation du poids fiscal global de ses différents business unit.
L’opération qui en donne le la est une fusion-acquisition entre Vocation Loisirs qui fait partie du Pôle Immobilier et Copragri, qui est une des mastodontes du Pôle Agro-business avec un chiffre d’affaires frôlant les quatre milliards de dirhams (principalement dans la distribution de matières premières agricoles, d’engrais et fertilisants ainsi que les aliments pour bétail). Ce rapprochement entre deux structures ne présentant aucun gisement de synergie opérationnelle, fait sens sur le registre fiscal sachant que la société absorbée, à savoir Vocation Loisirs dispose, à fin 2015, d’un matelas de déficits fiscaux reportables de près de 20 millions de dirhams, alors que Copragri est un contributeur fiscal plutôt important au vu de sa rentabilité des plus honorables. Il faut dire que Vocation Loisirs, qui avait acquis en 2006 l’hôtel Salam Agadir à la barre du tribunal de commerce, a vu son projet de complexe touristique intégré sérieusement se contrarier, à cause de blocages divers (notamment celui de l’héritage social né de la liquidation judiciaire de l’établissement Salam). Et pendant tout ce temps où ce projet de plusieurs centaines de millions de dirhams est demeuré dans les starting-blocks, les pertes se sont naturellement creusées.
Concrètement, le rapprochement s’est matérialisé par l’apport au niveau de l’absorbant de l’intégralité des actifs et passifs de Vocation Loisirs dont le solde net a été évalué à 142 millions de dirhams. Cette richesse a été rémunérée chez la société absorbante par une augmentation de capital à due concurrence entièrement réservée à l’actionnaire direct de Vocation Loisirs, à savoir la holding périphérique Anouar Almostakbal, elle-même détenue à 100% par Anouar Invest et détenant plusieurs autres structures de promotion immobilière. Copragri devient, ainsi de fait, un promoteur immobilier et touristique.

 
Article précédent

Un 5ème Dreamliner pour Royal Air Maroc

Article suivant

Finance islamique : Symposium à Rabat