Digital

Futur.e.s in Africa s’intéresse aux territoires durables

L’événement qui vise à rapprocher les écosystèmes d’innovation francilien, marocain et africain signe sa deuxième édition.


Et de deux pour Futur.e.s in Africa. L’événement dédié à l’innovation digitale comme levier de transformation des territoires signe sa deuxième édition les 28 et 29 octobre 2019 sous le thème « territoires durables ». « Nous avons décidé de nous concentrer sur l’innovation digitale au service de développement des territoires. On parle beaucoup de nouveau modèle de développement. Ce dernier passe par le digital », explique Mehdi Kettani, président du Maroc Numeric Cluster, coorganisateur de l’événement avec Cap Digital, en partenariat avec la région de Casablanca-Settat et la région Ile-de-France.

Ainsi, l’accent a été mis durant cette édition sur l’innovation digitale comme préoccupation des régions qui jouent un rôle majeur dans la transformation durable des territoires. Dans cette optique, Futur.e.s in Africa vise à rapprocher les écosystèmes d’innovation francilien, marocain et africain pour promouvoir les partenariats technologiques et commerciaux et favoriser l’innovation croisée.

Pour ce faire, l’événement organisé à Casablanca accueille plusieurs startups, laboratoires de recherche, industriels, entrepreneurs, porteurs de projets, institutionnels et universitaires. Principal point commun : ils sont tous acteurs de l’innovation numérique et de la transition écologique. Au programme de cette édition : des rencontres professionnelles, des conférences, des ateliers et des démonstrations permettant aux participants d’échanger sur les dernières tendances en matière de territoires intelligents. En tout, plus d’une trentaine d’intervenants internationaux et nationaux prennent part aux travaux de Futur.e.s in Africa 2019.

Pour rappel, la première édition de cet événement avait rassemblé en 2018 plus de 1 000 participants, 32 intervenants internationaux dont des figures marquantes de l’innovation en Afrique et 32 startups qui ont pu exposer leurs projets. Plusieurs rencontres B2B ont été organisées à cet effet.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Sommet Afrique-France 2020 : pour une ville durable

Article suivant

Paradis fiscaux : le Maroc renforce son arsenal