Monde

G7 : 251 millions de dollars pour l’entrepreneuriat féminin en Afrique

Les dirigeants du G7, réunis à Biarritz, ont accordé, lundi, un prêt global de 251 millions de dollars à la BAD, pour soutenir l’initiative AFAWA, en faveur de l’entrepreneuriat féminin en Afrique.


Lancée en 2016, l’Action positive pour le financement en faveur des femmes en Afrique (AFAWA), vise à débloquer l’accès au financement pour les femmes entrepreneuses, et établit un mécanisme d’autonomisation économique.

« Je suis particulièrement fier, en tant que président en exercice du G7, que la solution que nous portons aujourd’hui, l’initiative AFAWA, vienne d’une organisation africaine, la Banque africaine de développement, qui travaille avec un fonds de garantie africain et un réseau de banques africaines », a déclaré le président français lors d’un point de presse.

L’initiative AFAWA a été adoptée lors du Sommet des chefs d’État de l’Union africaine en janvier 2015, et la BAD a été chargée de sa mise en œuvre.

AFAWA, soutenu par l’ensemble des chefs d’Etat du G7, permettra de lever jusqu’à cinq milliards de dollars pour les entrepreneures africaines, a poursuivi le président de la Banque africaine de développement, qui financera, pour sa part, un milliard de dollars. « Cet effort financier en faveur des femmes est le plus important de l’histoire du continent », a affirmé le président de la BAD.

L’initiative AFAWA a fait l’objet d’une présentation au Sommet du G7 qui se tient sous le thème de lutte contre les inégalités. 

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Il fait l'actu : Jalal Charaf, nouveau DG de la CGEM

Article suivant

Casablanca accueil la première édition du Symposium sur l’Innovation