MédiasPublicité

GAM : Youssef Cheikhi dévoile sa feuille de route

Le nouveau président du Groupement des annonceurs du Maroc (GAM), Youssef Cheikhi, directeur de la communication de l’OFPPT, vient de dévoiler les grands axes de sa vision à la tête de l’association. Ainsi, les nouvelles orientations visent à booster la dynamique du GAM et à consolider son positionnement.


« Nous allons consolider la position du GAM en tant qu’unique représentant des annonceurs, et en faire un véritable espace d’échange et de partage entre les annonceurs et avec les acteurs de l’écosystème communication, marketing, média et digital, tout en favorisant le rayonnement de notre association sur le plan national, continental et international », assure Youssef Cheikhi.

Dans le détail, la vision du nouveau président s’articule autour de six grands axes. Le premier point porte sur la gouvernance du GAM et consiste à redonner vie aux commissions thématiques de l’association (commission digitale, commission Études et mesure d’audience, commission Réglementation & Régulation, commission Formation). Notons que la commission digitale reste la seule opérationnelle et dynamique au sein de l’association.

Il sera aussi question de créer et dynamiser des clubs pour le compte du GAM (Club Innovation, Club Média, Club FMCG et Club EEP. Ces clubs feront office d’espaces de networking pour les annonceurs et les autres acteurs de l’écosystème. « Nous avons également intégré la régionalisation dans la stratégie du GAM, et cela passera par l’identification des acteurs et l’organisation d’événements régionaux. Le deuxième axe concerne la communication et l’événementiel. Sur ce plan, la nouvelle équipe entend déployer une stratégie Brand content du GAM au profit du site web de l’association qui a évolué pour devenir une véritable plateforme digitale. Il est aussi question de capitaliser sur les projets du bureau sortant tels que l’African digital TV.

« Nous avons très bien évolué sur ce projet et nous sommes en phase finale de concrétisation », précise-t-il, ajoutant que son bureau entend diversifier le volet événementiel du GAM. « Nous comptons ainsi poursuivre le développement de l’African Digital Summit et consolider sa position en tant qu’événement continental de référence. Nous n’avons pas pu l’organiser en début d’année, et nous ne pourrons pas le faire d’ici la fin de l’année. Je vous donne donc rendez-vous en février 2020 pour une nouvelle édition de l’African Digital Summit », confie Cheikhi.

La nouvelle feuille de route vise aussi à restructurer le secteur et ce, à travers le développement de l’offre de formation du GAM Academy, la mise en place de plateforme e-learning… Il s’agit aussi de se rapprocher du monde académique, définir les besoins en compétences du secteur, etc. L’autre point concerne la mise en place de partenariats en vue d’assurer une meilleure représentation auprès des instances de mesure d’audience (Ciaumed, Cirad et OJD), renforcer les liens avec les institutions et organisations professionnelles telles que la HACA, l’ANRT, la CGEM…

« Nous voulons contribuer à la création d’une instance d’autorégulation de la publicité », ajoute Youssef Cheikhi. Soulignons que le nouveau président du GAM succède à Mounir Jazouli (Groupe BMCE Bank of Africa) pour un mandat de trois ans. Le nouveau bureau est constitué, entre autres, d’Amine Sadik (Procter & Gamble) en tant que vice-président, de Soumia Chraibi (Centrale Danone) en tant que vice-présidente, de Azzdine Lazrak (Directeur de Comsup) en tant que vice-président, de Sanaa Bousbai (L’Oréal) en tant que secrétaire générale et de Younes Okba (Inwi) en tant que trésorier. Pour rappel, le groupement des annonceurs du Maroc compte pas moins de 74 membres composés des plus grands groupes du Royaume. Afin de susciter beaucoup plus d’adhésion, le nouveau bureau entend d’ailleurs élargir l’adhésion à d’autres types d’entreprises, dont notamment les PME en régions.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Challenge #698

Article suivant

Le régime juridique du fonds de commerce retouché