Auto

Gamme BMW X : Polyvalents à toute épreuve

X1, X3, X5 et X6, telle est de façon précise la gamme complète des touts-terrains premium de BMW. Une gamme de véhicules qui se montre tout aussi à l’aise sur pistes caillouteuses, sablonneuses voire neigeuses que sur l’asphalte, s’extirpant avec facilité des situations les plus difficiles. L’occasion pour l’importateur de la marque dans le Royaume (SMEIA), d’organiser le «xDrive Tour» afin de démontrer les capacités de la transmission intégrale en conditions difficiles de cette gamme de véhicules. 


C’est à Marrakech, non loin des contreforts de l’Atlas que SMEIA à posé armes et bagages pour y réaliser à l’attention de sa clientèle et de quelques journalistes présents le «BMW xDrive Tour», Objectif : découvrir au-delà des capacités routières de la gamme X l’ensemble de la technologie xDrive qui équipe bon nombre de modèles du constructeur à l’hélice. Les aficionados de la marque se souviendront certainement que le système à quatre roues motrices permanent de BMW a fait son apparition pour la première fois sur la Série 3 (la E30), plus exactement la 325ix de 1985. Une technologie qui a pris une ampleur considérable au sein de la gamme et qui est aujourd’hui présente sur quasiment l’ensemble des modèles allant de la Série 1 à la Série 7 en passant bien évidemment par la gamme des tout-terrains. 

Intégralement vôtre 

Pour faire simple, la technologie xDrive répartit le couple du moteur aux roues qui adhèrent le mieux, sachant que chaque roue a une adhérence différente si les conditions de circulation sont difficiles. C’est  le système de contrôle de la stabilité dynamique (DSC) qui régule le xDrive à tout moment et en fonction de l’état de la chaussée. Dans le détail et selon les précieuses explications dispensées par des pilotes expérimentés dépêchés par BMW pour cette opération, des capteurs envoient une série d’informations qui peuvent à tout moment activer une fonction de verrouillage de couple et de différentiel avant ou arrière suivant la pression que le conducteur insuffle à sa pédale de frein. L’objectif étant d’empêcher tout patinage des roues. Ainsi, le X3, grâce à son mode tout-terrain qui gère discrètement les interventions de l’ESP et de l’antipatinage tout en contrôlant la vitesse en descente s’extirpe sans difficultés de situations les plus inextricables sur piste. Une gamme des X qui pratiquent assez brillamment l’art de la synthèse : agilité de berline, très à l’aise sur piste, et des motorisations dynamiques et sobres eu égard à leur brio.  

 
Article précédent

Le Maroc participe à la fabrication de l’A321

Article suivant

Négation du droit