ConjonctureLes chroniques de Jamal Berraoui

Garder la confiance

Le Maroc a enregistré un formidable gain lors de cette crise, en majorité les marocains plébiscitent l’action préventive des autorités. Cette confiance est la meilleure arme pour accepter le confinement qui est très dur psychologiquement et créer un rebond le jour où il faudra en sortir, probablement progressivement.


Mais les erreurs de communication se multiplient. La plus grave concerne les masques. Le Chef du gouvernement, pourtant médecin, avait relayé une Fake News française en niant leur utilité. Aujourd’hui, on les déclare obligatoires. Moulay Hafid El Alamy a promis qu’on en exportera et que l’autosuffisance sera atteinte dès ce mardi. Sur le terrain il n’y en a pas. Le ministre le sait entre le producteur et le consommateur il y a la distribution. L’auteur de ces lignes en cherche depuis 10 jours et n’arrive pas à en avoir. Les auditeurs de MFM sont des centaines à raconter la même mésaventure. Ils en arrivent à une conclusion, sûrement fausse mais dangereuse qu’on nous vend du vent.

Sur le soutien aux familles il y a ici et là des dysfonctionnements qui créent la zizanie. Il faut vite réagir là aussi pour rétablir la confiance dans une mesure historique qui ressoude la nation autour de la valeur solidarité.

Lire aussi | Rapatriement des Marocains venus d’Algérie : voici leurs témoignages !

En politique, le ressenti est toujours plus important que la réalité. Les technocrates qui nous gouvernent risquent de l’apprendre à leurs dépens, s’ils continuent à afficher l’autosatisfaction au lieu de régler les problèmes qui surgissent ici et là et qui sont de toutes les façons impondérables puisque cette crise est sans précédent et qu’il n’y a pas de recette préétablie.

Il nous faut rétablir la confiance au plus vite, pour sauvegarder le même état d’esprit quand il nous faudra rebâtir sur un champ de ruines, une nouvelle économie.

Les marocains ont applaudi les autorités mais cela doit être entretenu par beaucoup plus de sérieux.

 
Article précédent

Coronavirus : mesures additionnelles en faveur des entreprises

Article suivant

Marchés publics : 5 mesures pour éviter les pénalités aux entreprises