Banques

GCAM : dispositif de relance économique post-Covid-19

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) lance son dispositif de relance économique post-Covid-19 afin d’accompagner les entreprises pour leur permettre de redémarrer ou de poursuivre leurs activités.


Visant aussi bien les entreprises en milieu urbain qu’en milieu rural, ce dispositif de financement repose sur la mise en place de deux nouveaux produits destinés à soulager la trésorerie des entreprises et à leur permettre de faire face à ce nouveau défi.

Le premier, « CAM Relance », est un crédit à moyen long terme qui cible l’ensemble des entreprises impactées par la crise du coronavirus. Il est destiné au financement des besoins en fonds de roulement des entreprises réalisant un chiffre d’affaires supérieur à 10 millions de DH.

Lire aussi | Coronavirus : Le Groupe Crédit Agricole du Maroc double ses agences mobiles

Le second, « CAM Relance TPE », est un crédit à moyen long terme destiné aux entreprises de petite taille, personnes morales ou physiques (y compris les commerçants, les artisans, les coopératives et les professions libérales) réalisant un chiffre d’affaires ne dépassant pas 10 millions de DH.

Bénéficiant de la garantie de la Caisse Centrale de Garantie (CCG), ces deux produits sont proposés jusqu’à fin décembre 2020 et permettront de financer le besoin en fonds de roulement des entreprises avec des conditions avantageuses dont principalement : un taux d’intérêt bonifié, un remboursement pouvant s’étaler sur 7 ans dont 2 ans de différé, une quotité de garantie pouvant atteindre 90% pour le produit «Relance» et 95% pour le produit « Relance TPE », un plafond du crédit corrélé au chiffre d’affaires de l’entreprise, allant de 10.000 DH à 100 millions de DH.

Lire aussi | GCAM à la rescousse des agriculteurs

Pour rappel, le Groupe Crédit Agricole du Maroc avait déjà alloué une enveloppe supplémentaire de crédit de 1,5 milliard de DH en vue d’alléger l’impact du déficit pluviométrique de la campagne agricole 2019-2020.

 
Article précédent

Suivez en direct à 16 heures l'intervention de Abdellatif Jouahri : probable baisse du taux directeur

Article suivant

Coronavirus : le guide de bonnes pratiques des entreprises industrielles [Document]