Santé

Gel hydroalcoolique et soleil ne font pas bon ménage

S’exposer au soleil après avoir utilisé du gel hydroalcoolique peut avoir de graves conséquences, alertent des dermatologues espagnols dans le quotidien El Mundo.


Le gel hydroalcoolique est l’un de nos meilleurs alliés depuis l’apparition du coronavirus. Mais lorsqu’il est appliqué régulièrement, il a un effet desséchant et irritant ce qui rend la peau plus fragile aux rayons du soleil et peut causer des brûlures. Encore plus dangereux, les gels qui contiennent du parfum ou des huiles essentielles peuvent provoquer des risques d’hyperpigmentation (tâches brunes) une fois au soleil. 

Lire aussi| Tests du Covid-19 : le Maroc entre au top 40 mondial

Il faut donc éviter le plus possible d’utiliser le gel hydroalcoolique avant ou pendant une exposition au soleil, en particulier sur les plages. C’est pourquoi il est recommandé d’opter pour l’eau et le savon afin de se laver les mains avant d’aller au soleil. Cette mesure de sécurité contre la contagion par le coronavirus ne présente pas de risque pour la santé, explique les dermatologues.

Lire aussi |Wiqaytna enregistre un nouveau record

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Commerce extérieur : baisse de l’import/export

Article suivant

Tourisme : de nouveaux financements arrivent