Auto

Grand Prix de Marrakech: la fête promet d’être belle !

Il y a fort à parier que la 4ème édition du Grand Prix de Marrakech, dédiée principalement au championnat du Monde des voitures de tourisme (WTCC) fera parler d’elle. Outre la présence de plusieurs formules sportives automobiles, aussi spectaculaires les unes que les autres, le public profitera des nombreuses animations et autres surprises concoctées par l’organisateur de l’évènement.



T
ous les indicateurs attestant de la  tenue du Grand Prix de Marrakech les 5,6 et 7 avril prochain sont au vert. Désormais, ce meeting, le 4ème du nom, est soutenu par le ministère de la jeunesse et des Sports,  mais aussi par le ministère du Tourisme et de l’Intérieur. «Nous pouvons compter sur la bienveillance de sa Majesté le Roi Mohammed VI», nous précisait récemment Aly Horma à l’occasion de la présentation de l’évènement à la presse nationale. C’est d’ailleurs toujours son staff, Marrakech Grand Prix, qui s’occupe d’organiser  ce meeting sous la houlette de la Fédération Internationale de l’Automobile (F.I.A). Rassuré quant à l’implication des Pouvoirs publics soucieux de pérenniser  l’évènement, l’organisateur s’est attelé à faire de ce meeting une grande réussite en y ajoutant quelques ingrédients qui devraient susciter l’intérêt du public, et surtout celui des passionnés de l’automobile. 

Une saison de transition 

Quelle sera la physionomie du WTCC en 2013, sachant que l’unique constructeur officiel, Chevrolet, qui animait de longue date ce championnat a décidé de quitter  la discipline ? «Je ne peux rien vous dire pour l’instant en ce qui concerne l’ensemble des équipes engagées si ce n’est que Honda sera présent officiellement», nous  a déclaré Marcello Lotti, le promoteur du WTCC. Et d’ajouter : «Nous avons toujours cherché à attirer une marque japonaise. La présence d’un tel constructeur sera bénéfique pour la discipline»,  conclut-il. En effet, le Honda Racing Team a travaillé activement depuis de longs mois sur le développement de sa Civic WTCC. Une équipe qui peut compter  sur ses pilotes expérimentés que sont Gabriel Tarquini et Tiago Monteiro.

Au 
niveau des équipes privées, on sait que Mehdi Bennani disputera sa troisième saison avec le Proteam Racing, écurie dans laquelle il disposera d’une BMW 320TC. Le pilote national qui aura  à coeur de représenter dignement le Royaume et de faire briller les couleurs du drapeau national, disputera sa cinquième saison dans la discipline. Son expérience, alliée à celle de son équipe, pourrait lui permettre d’engranger de bons résultats tout au long de la saison. Qu’adviendra-t-il d’Yvan Muller, triple champion de la discipline, désormais  ancien sociétaire du team Chevrolet ? Qu’en sera-t-il également du champion du Monde en titre de la discipline, Robert Huff, lui aussi ex-sociétaire de Chevrolet ? «J’adorerais pouvoir défendre  mon titre mais le WTCC semble être le chemin le plus diffi cile pour continuer», avait-il déclaré récemment à l’hebdomadaire automobile britannique Autosport. 
Des pilotes qui pourraient faire contre mauvaise fortune bon coeur et s’engager au sein d’écuries privées, probablement au volant de Chevrolet Cruze dont ils en connaissent toutes les subtilités. Faut-il  souligner que 2013 sera une année de transition car les principaux changements arriveront en 2014, année où débarqueront notamment les constructeurs  français (Citroën et Renault). La F.I.A promet à l’ensemble des constructeurs des voitures plus spectaculaires avec des appendices aérodynamiques plus importants et des performances  améliorées par une réduction du poids et une augmentation de la puissance.

 Spectacle garanti

 Du coté de l’organisateur Marrakech Grand Prix, les préparatifs vont bon  train pour que cette 4ème édition du GP soit une réussite. Côté piste, le spectacle sera garanti ; outre les bolides du WTCC, plusieurs catégories automobiles viendront animer ces trois jours de course au rang desquels les spectaculaires Formule 3000 de la série Auto GP. Elles seront épaulées par une nouvelles  série internationale qui effectue ses  premiers tours de roues en 2013 (et au Maroc avant de rejoindre l’Europe) : la «Super Car International Series». En effet, plus de 24 bolides seront au  départ, parmi lesquels de prestigieuses voitures de sport modifiées telles les Aston DBS, Audi R8, Ferrari F458, Ford GT40, Lamborghini LP600, Mercedes SLS, Porsche GT3 R… De belles caisses  en perspectives ! Cerise sur le gâteau, Kaiane Aldorino, Miss Monde 2009, donnera le départ de cette course, histoire de célébrer les cinq ans du Grand Prix de  Marrakech GP qui a vu le jour précisément en 2009. L’autre temps fort de ce meeting, sera une magnifique parade de F1 historiques et modernes sur le circuit International Moulay El Hassan. Les  pilotes nationaux seront également de la partie, notamment la réputée Formule nationale Clio RS Cup, tout comme un plateau de pilotes locaux regroupés dans  le cadre du championnat national des circuits et qui auront à coeur de briller devant leur public. Côté paddock, rien n’a été négligé pour satisfaire la joie des  participants : simulateurs de courses, animations en tout genre, moto show, parades automobiles, espace jeux gratuit pour les petits et les grands, loges VIP, village commercial… Un évènement qui  a été diffusé via 87 chaînes de télévision dans 180 pays pour 500 millions de téléspectateurs en 2012, le Maroc ayant bénéficié de 53 heures et 11 minutes de  visibilité lors de la diffusion de la manche marocaine du championnat. ■ 

 
 

 
Article précédent

Après le « fiscal cliff », Obama veut s’attaquer au « minimum wage »

Article suivant

Réforme des caisses de retraite : faisabilité politique Vs intérêt général