AvicultureFlash-eco

La FISA va porter plainte contre le chef du gouvernement

La grève des transporteurs qui sévit depuis quelques jours a de lourdes conséquences sur le secteur avicole selon la Fédération Interprofessionnelle du Secteur Avicole au Maroc(FISA). La fédération souligne notamment que les ruptures d’approvisionnement en aliments au niveau des fermes d’élevage accentuent les mortalités des volailles et que les aviculteurs s’enfoncent dans une crise financière sans précédent. Dans cette situation, la FISA dénonce principalement l’inaction du gouvernement, estimant qu’elle n’a cessé, dès le début de la grève, d’alerter les autorités, et à leur tête le Chef du Gouvernement, Saâdeddine El Otmani, en ce qui concerne la gravité de la situation tout en les invitant à prendre les dispositions qui s’imposent pour éviter le pire. Mais, rien de concret.


« La FISA n’a eu aucun retour officiel de la part des autorités, comme elle n’a constaté aucune action concrète des pouvoirs publics pour remédier à la situation de blocage des transports. Malgré les communiqués qui circulent, sur le terrain, la grève persiste avec blocages sauvages (voire des agressions physiques contre les chauffeurs, détérioration du matériel roulant et, dans certains cas, du racket au niveau des barrages) créant des situations de pertes irrémédiables pour les aviculteurs », assure la fédération, qui a d’ailleurs décidé de porter plainte contre le Chef du Gouvernement pour non protection des biens d’autrui et des personnes.

 

 
Article précédent

Sept grandes entreprises s'engagent en faveur de l'employabilité des jeunes 

Article suivant

La RAM dope son trafic entre Casablanca et Agadir