Santé

Grippe A/H1N1 : Ce qu’il faut savoir sur les masques

Malgré la psychose de la grippe A/H1N1 qui commence à gagner tous les lieux à forte densité de population, les gens portant un masque de protection n’ont pas encore fait leur apparition dans les rues ou encore aux abords des écoles.


Le fameux masque pour lequel certains professionnels estiment qu’il entretient la psychose est l’un des principaux moyens de prévention contre la propagation du virus. Selon les épidémiologistes, le port du masque, accompagné de mesures de prévention comme par exemple se laver les mains à l’eau et au savon fréquemment et soigneusement, peut réduire la contagion de plus de 50%.

Lire aussi Grippe porcine : cinq décès confirmés au Maroc

Il faut dire que deux types de masques sont utilisés pour contrer la propagation de la grippe : les masques chirurgicaux et les masques de protection respiratoire (masques FFP2).

Les masques anti-projection ou masques chirurgicaux sont portés par les personnes contagieuses afin de protéger l’entourage. Leur filtration n’est pas suffisante pour protéger une personne saine contre les micro-particules de l’air. Ils sont constitués d’une simple couche de filtre. Ils offrent une durée de protection de 3 à 4 heures et n’ont pas de dates de péremption.

Les masques de protection respiratoire ou masques filtrant (en formes de bec de canard) sont portés par les personnes saines afin de se protéger des virus en suspension dans l’air. Selon la norme européenne, les masques FFP1, FFP2 ou FFP3 retiennent respectivement 80%, 94% et 99% des particules mesurant un millionième de mètre.

La norme recommandée pour la protection des personnes saines contre la grippe A est la norme FFP2. Au Maroc, en dehors des structures publiques de santé, ils sont disponibles dans les pharmacies d’officine.

Quid des tarifs ? Il faut préciser d’emblée que ces produits parapharmaceutiques qui ont un prix libre ne sont pas commercialisés pour l’instant par toutes les pharmacies d’officine. Ce qui se comprend dans la mesure où ces types de produits libres à l’importation n’ont pas réglementation établie par le ministère de la Santé. Résultat des courses : les prix des masques sont aussi divers que les produits présents sur le marché.

Certains pharmaciens qui commercialisent les masques que nous avons sollicités dans le cadre de cet article ignorent l’existence la norme FFP2. Toujours est-il que les prix des masques sont aussi divers que les produits présents sur le marché.

Pour un masque de type chirurgical, le prix oscille entre 2 DH et 4 DH la pièce. Pour les masques FFP2, celui-ci peut aller jusqu’à 25 DH l’unité. Pour les autres types, les prix oscillent entre 5 et 12 DH.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le Statut National de l’Étudiant Entrepreneur voit le jour

Article suivant

Safi : Mise en service de bus éco-friendly