Santé

Grippe A/H1N1 : le virus sème la peur dix ans après

Le virus A/H1N1 refait surface en ce début d’année 2019 après avoir sévi il y a dix ans. Sa première apparition dans le monde date du mois de mai 2009, d’abord au Mexique, où il a fait vingt morts – dix-neuf au Mexique et un aux Etats-Unis –  avant de se propager à dix-neuf pays.


En Afrique, les premiers cas de contamination du virus H1N1 ont été identifiés en juin 2009. Après l’Egypte, le 2 juin, le tout premier cas au Maroc a été identifié le 12 du même mois et le premier décès a été annoncé le 15 novembre.

Cette même année, plusieurs cas de contamination et de décès ont été déclarés en Afrique entre juin et décembre, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’Egypte a été le pays le plus touché en Afrique avec 240 cas de décès recensés suivi de l’Afrique du Sud avec 93 décès, du Maroc (60), de l’Algérie (57), et de la Tunisie (24). Dans le reste du continent, 35 cas de décès ont été recensés.

Selon l’OMS, « la plupart des virus de la grippe porcine ne sont pas pathogènes pour l’homme. Toutefois, certains pays ont signalé des cas d’infection humaine par ces virus. La plupart ont été bénins et les virus ne se sont pas transmis ultérieurement à d’autres personnes. On pense que le virus H1N1, à l’origine de la pandémie de grippe en 2009-2010, est provenu du porc et qu’il est un exemple de virus de la grippe porcine capable de se propager facilement d’une personne à l’autre et de provoquer la maladie ».

Dix ans après son apparition le virus H1N1 fait son come-back causant de nombreux cas décès dans le monde: 170 en Inde, 33 en France et 18 en Grèce. Au Maroc, ces trois derniers jours, une dizaine de cas de contamination ont été signalés, et cinq décès causés par le virus sont confirmés par le ministère de la Santé. La peur s’empare des Marocains alors que le ministre de la Santé, Anas Doukkali, multiplie ses sorties médiatiques pour rassurer les citoyens.

Ainsi, lors d’un Conseil de gouvernement, le ministre a fait état d’un réseau de 375 centres de santé publique exerçant dans ce domaine sur l’ensemble du territoire national. Il a par ailleurs indiqué que l’analyse des données épidémiologiques de la saison 2018-2019 montre une apparition relativement tardive de la saison épidémiologique de la grippe, entre le 17-23 décembre 2018, alors que le pic de l’épidémie a été enregistré entre le 7 et le 13 janvier 2019, a-t-il précisé.

Et d’ajouter que l’analyse des 541 prélèvements reçus par l’Institut national d’hygiène du ministère de la Santé, au 20 janvier 2019, montre que la situation épidémique est similaire à celle enregistrée au niveau international.

Face à cette situation, le ministère de la Santé insiste sur l’importance de la vaccination avant le début de chaque saison notamment chez les personnes sujettes à des complications, a-t-il souligné.

Symptômes et Complications

Selon le site santé chez nous, le virus de la grippe porcine déclenche des symptômes qui ressemblent grandement à ceux de la grippe saisonnière. Les personnes infectées par le virus peuvent présenter les symptômes ci-après :

– une congestion nasale, des écoulements nasaux;
– de la fatigue, un manque d’énergie;
– une fièvre;
– un mal de gorge;
– des maux de tête;
– la nausée, les vomissements, la diarrhée;
– une perte d’appétit;
– une toux sèche.

Prévention

Pour les personnes atteintes, améliorez votre état et prévenez la propagation du virus en prenant les précautions suivantes :

– demeurez à la maison si vous avez contracté le virus. Ne vous rendez pas au travail ni à l’école ;

– gardez au moins 1 mètre de distance entre les autres personnes ;

– reposez-vous et buvez beaucoup de liquide ;

– couvrez-vous la bouche et le nez avec un papier-mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez. Jetez-le ensuite à la poubelle. Si vous n’avez pas de papier-mouchoir à portée de la main, toussez ou éternuez en vous couvrant le visage de votre coude ou de vos mains en vous éloignant des personnes à proximité. Lavez soigneusement vos mains par la suite ;

– lavez-vous les mains régulièrement avec du savon et de l’eau. Prenez soin de laver vos mains avec du savon pendant au moins 15 secondes. Utilisez un désinfectant pour les mains à base d’alcool si vous n’avez pas accès au savon ni à l’eau.

Pour vous protéger contre le virus de la grippe porcine :

– évitez le contact étroit avec des personnes infectées et qui présentent des symptômes de grippe porcine (par ex. de la fièvre, une toux) ;

– lavez-vous fréquemment et soigneusement les mains avec du savon et de l’eau. Pour pratiquer un bon nettoyage, vous devez vous laver les mains avec du savon et frotter pendant au moins 15 secondes. Utilisez un désinfectant à base d’alcool si vous ne pouvez pas vous laver les mains ;

– faites-vous immuniser contre la grippe annuellement (vaccin contre la grippe). Cette mesure peut ne pas vous protéger contre la grippe porcine, mais elle peut prévenir la contraction de certaines souches de grippe humaine. Cela peut éviter une infection à la fois par le virus de la grippe aviaire et par le virus de la grippe humaine ;

– adoptez de saines habitudes comme dormir suffisamment, suivre un régime alimentaire nutritif et demeurer actif physiquement.

 

Tribune et Débats

La tribune qui vous parle d’une actu, d’un sujet qui fait débat, les traitent et les analysent. Économistes et autres experts, patrons d’entreprises, décideurs, acteurs de la société civile, s’y prononcent et contribuent à sa grande richesse. Vous avez votre opinion, convergente ou différente. Exprimez-la et mesurez-vous ainsi à nos tribuns et débatteurs.

Envoyez vos analyses à : [email protected], en précisant votre nom, votre prénom et votre métier.

 
Article précédent

Grippe A/H1N1 : 16.800 antiviraux et plus d’un demi-million de masques répartis dans les régions

Article suivant

Les raisons du départ de Mehdi Benatia au Qatar