EnergieFlash-eco

Gros deal entre Eaton Maroc et Schiele Maroc       

Pour son développement au Maroc et en Afrique, Eaton, leader mondial  en gestion de l’énergie électrique, a signé un accord avec l’entreprise marocaine Schiele Maroc qui dispose d’une expertise locale et à l’international dans le secteur de la distribution de produits électriques et électroniques, ainsi que l’ingénierie industrielle.


Ce partenariat stratégique permettra à Eaton Maroc de vendre ses produits et solutions sur tout le Maroc, d’assurer la disponibilité de ses produits et aussi de renforcer la proximité clients. Il faut dire que depuis sa présence au Maroc en 2007, Eaton dirigée par Kassem  Benhaddou, Directeur Général Afrique du Nord et Afrique Francophone, a réussi à multiplier par dix ses ventes et ses effectifs. Eaton souhaite fournir des solutions adaptées aux  différents besoins du marché actuel, telles les énergies renouvelables, les infrastructures, l’industrie et aussi le tertiaire. L’entreprise dispose d’un site de production au Midparc de Casablanca et s’étend sur une superficie de plus de 15.000 m² de terrain, et emploie 300 personnes. Cette usine représente  un site de production pilote des packs et systèmes de batteries de stockage énergétique, en plus d’autres produits comme les disjoncteurs hydromagnétiques,  les accessoires onduleurs, et les cartes électroniques.

Quant à Schiele Maroc (160 collaborateurs dont 30 ingénieurs), dirigé par Salah Eddine Kadmiri, PDG de Schiele Group (600 employés et 650 millions de DH de chiffre d’affaires), il compte parmi les leaders dans le secteur de la distribution électrique, la fabrication des tableaux et armoires électriques ainsi que le développement de solutions pour l’automatisme, le contrôle industriel, les énergies renouvelables et les télécommunications. Ses succursales présentes à Agadir, Tanger et Fès lui permettent une large couverture. Au-delà, Schiele Maroc s’est  aussi forgé une solide expérience en Afrique de l’Ouest concrétisée par la création de sa filiale Schiele Côte d’Ivoire en 2016.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

OCP lance une école gratuite de coding à Khouribga

Article suivant

inwi adapte ses forfaits mobiles