Agroalimentaire

Le groupe El Eulj porte le capital d’Al Hamd Holding à 112,5 MDH

Deux ans après sa création, Al Hamd Holding porte son capital de 73,5 millions de dirhams à 112,5 millions de dirhams. En effet, la famille El Eulj vient de renforcer les fonds propres de cette holding qui regroupe l’essentiel de ses activités agroalimentaires dans le cadre d’une nouvelle recapitalisation (après celle de mars 2016). Cette opération intervient quelques mois après la création d’une quatrième filiale dénommée Exta Nouvelle et qui a été dotée d’un capital de 8 millions de dirhams. Les trois autres filiales étant Margafrique, Moroccan Food Processing et Al Hamd Logistique. De même qu’elle vient accompagner un programme d’investissement ambitieux destiné à consolider le développement des marques phares regroupées sous les différentes entités d’Al Hamd, à savoir Al Baraka (confitures et conserves d’olives), La Hollandaise (beurre et fromage), Al Boustane (jus de fruits industriel), La Prairie (margarine) et Mamati (farine pour pâtisserie).


Il faut dire qu’avec un chiffre d’affaires consolidé de près de 750 millions de dirhams, Al Hamd Holding vise, désormais, la barre d’un milliard de dirhams de revenus à horizon 2020. Ce qui ne manquera pas d’en faire un des acteurs majeurs du secteur agroalimentaire au Maroc. Outre la diversification en marche et la montée en puissance d’Al Hamd Logistique (son bras armé dans la distribution), l’accent sera mis sur l’export où les produits de Margafrique sont déjà distribués dans plusieurs pays africains et du Moyen Orient.

Rappelons que la galaxie Eulj compte également dans son portefeuille la société SOMAFACO qui fabrique et conditionne des produits d’aides culinaires sucrés et salés (soupes et potages, épices et colorants….), Vinaigre Moutarderie du Maroc (VMM) qui dispose d’un large éventail de produits de forte notoriété, notamment sous la célèbre marque Star (condiments et sauces, sel de table, cornichons, miel, vinaigre…) et, enfin, Vital qui opère dans les produits d’hygiène et cosmétiques (marques Exxxet, Reo…).

 
Article précédent

Challenge 588

Article suivant

Samir : le bout du tunnel ?