International

Guinée. Des militaires tentent de s’emparer du pouvoir

Une tentative de coup d’état est en cours en Guinée depuis ce dimanche matin. Des tirs ont été entendus autour de Sékoutoureya, le palais présidentiel où se trouve le chef de l’État, Alpha Condé. Du Maroc, l’on suit avec beaucoup d’attention l’évolution de la situation : l’équipe nationale de football est déjà à Conakry pour y affronter son homologue guinéen, lundi prochain, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde.


Des tirs nourris d’armes automatiques ont retenti ce dimanche matin dans le centre de Conakry où siègent la présidence, les institutions et les bureaux d’affaires. De nombreux soldats étaient visibles dans les rues. Aucune explication n’était disponible dans un premier temps sur les raisons de cet accès de tension autour de Sékoutoureya, le palais présidentiel où se trouve le Chef de l’État, Alpha Condé. Mais selon plusieurs témoignages, cela ressemble à une tentative de coup d’Etat.

Lire aussi | « La Fête de la chanson à l’orientale » Marrakech en vedette sur France 2

Depuis des mois, le Guinée malgré des ressources minières et hydrologiques considérables, est en proie à de profondes crises politique et économique, aggravées par la pandémie de Covid-19. La candidature du Président Alpha Condé à un troisième mandat le 18 octobre 2020 a provoqué avant et après l’élection des mois de tensions qui ont causé des dizaines de morts dans un pays coutumier des confrontations politiques sanglantes. L’élection a été précédée et suivie par l’arrestation de dizaines d’opposants.

Le Maroc qui entretient de bonnes relations avec ce pays d’Afrique de l’Ouest suit avec beaucoup d’attention ces événements, surtout que l’équipe nationale de football est déjà à Conakry pour y affronter son homologue guinéen, lundi prochain, dans le cadre des éliminatoires de la Coupe du monde. Le Royaume est la troisième destination étrangère des étudiants guinéens après la France et l’Arabie Saoudite.

Lire aussi | Elections 2021 au Maroc. Voici la liste des principaux candidats à Casablanca

 
Article précédent

«Fête de la chanson à l’orientale». Marrakech en vedette sur France 2

Article suivant

Test PCR. Le prix bientôt fixé à 400 DH