60 FEMMES LEADERS

Hakima El Haite – Ministre déléguée à l’Environnement

El-HaiteSon parcours montre bien son talent et surtout sa détermination pour les causes auxquelles elle tient. Hakima El Haite incarne, en effet, l’engagement politique du Maroc pour la protection de l’environnement. La ministre de l’Environnement travaille d’arrache-pied pour que le Maroc réussisse la prochaine édition de la Conférence des Nations unies sur le climat (COP 22) qui aura lieu à Marrakech en novembre 2016. En tant qu’Envoyée Spéciale Climat, elle est très attendue sur les grandes décisions qui vont émaner de la COP22. Dans ce sens, 2015 a été une année très chargée pour Hakima El Haite. Elle a fait partie de l’équipe de la COP 21, pour mobiliser les partenaires, et surtout les fédérer autour de certains aspects des négociations sur le climat. Tout ceci lui a donc permis de maîtriser les rouages des négociations, en vue d’accélérer les choses lors de la COP 22, puisque celle-ci va s’inscrire dans la continuité de ce qui a été adopté à Paris. La ministre a d’ailleurs mis en place un think tank, en mars dernier, qui regroupe tous les différents départements concernés. Sous son égide, le projet de loi n 77-15 portant interdiction de la fabrication, de l’importation, de l’exportation, de la commercialisation et l’utilisation des sacs en plastique sur le territoire marocain, a été récemment adopté à l’unanimité. De même, le Maroc a fait part de sa volonté de réduire de 13% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. Un challenge qui nécessite des efforts colossaux de la part de son département en termes d’élaboration de projets de lois et de mise en place de conditions nécessaires au respect de cet engagement du Royaume. Par ailleurs, force est de rappeler que la ministre a aussi inauguré, en janvier 2015, le nouveau siège du Laboratoire National des Etudes et de Surveillance de la Pollution (Laboratoire National de l’Environnement). Ce laboratoire servira d’outil scientifique et technique en vue de surveiller et de caractériser la pollution et les nuisances dans l’environnement et aussi contribuer à la mise en place de réseaux de surveillance thématiques et de contrôle de la pollution. Née en 1965 à Fès, Hakima El Haite a effectué l’essentiel de son parcours professionnel dans le domaine de l’environnement, tant dans le secteur public que privé.

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Monique El Grichi - Directrice générale de Mosaik

Article suivant

Nawal El Moutawakil - Vice-Présidente du Comité Olympique International (CIO)