Investissement

Hausse de 68% des investissements marocains à l’étranger

Les entrées nettes d’investissements étrangers du Maroc ont augmenté de 68,1% lors du premier semestre de cette année pour atteindre 4,2 milliards de DH (444 millions de dollars) à la fin du mois de juin, selon les derniers chiffres publiés par l’office des changes.


L’investissement marocain le plus important à l’étranger est celui relatif à l’acquisition par Maroc Telecom de la société « Tigo Telecom » au Tchad à la mi-mars. Autre investissement notable, le groupe immobilier Addoha a annoncé le lancement de son investissement dans l’immobilier de luxe et de taille moyenne en Côte d’Ivoire à la fin du mois d’avril. Addoha a ainsi ouvert une succursale de sa société immobilière de luxe « Prestige » à Abidjan, dans le cadre du lancement du manoir Abidjan constitué de logements de luxe et de résidences de tourisme situés près du prestigieux quartier des affaires « The Plateau ».

Au total, les entrées nettes d’investissements étrangers du Maroc au cours de cette période ont atteint 19,6%, atteignant 8,3 milliards de DH (872 millions de dollars) à la fin du mois de juin. Pour sa part, le déficit commercial du Maroc s’est creusé de 4,9% à 102,5 milliards de DH (10,8 milliards de dollars), alors que les importations marocaines de biens et de marchandises ont augmenté de 3,8% à 250,6 milliards de DH (26,4 milliards de dollars).

Exportations automobiles en baisse

Les exportations marocaines ont souffert au cours de cette période de la contraction du marché international de l’automobile, qui s’est reflétée sur les exportations de l’industrie automobile, considérée comme le premier secteur source au Maroc. Les exportations marocaines de pièces détachées automobiles ont augmenté de 4,8% pour atteindre 18,3 milliards de DH (1,93 milliard de dollars), tandis que les exportations de pièces détachées ont augmenté de 7,8% sur la même période, passant à 22,1 milliards de DH (2,3 milliards de dollars). Concernant les autres secteurs, les exportations de produits agricoles et des industries alimentaires ont augmenté de 6,7%, les exportations d’avions de l’industrie émergente ont augmenté de 12%, tandis que les exportations de phosphate et de ses dérivés ont augmenté de 1,1%.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Afrique : légitimité continentale et priorité du développement humain

Article suivant

Ksar El Kébir : arrestation d'un enseignant pour incitation au terrorisme