Marché de l’emploi

HCP. Radioscopie de l’emploi au second trimestre 2021

Les signes de reprise semblent se confirmer d’après les derniers indicateurs publiés, en matière de création d’emplois, par le HCP. Mais, face aux incertitudes qui persistent, la vigilance demeure la règle.


Au 2ème trimestre 2021, 405 000 nouveaux postes ont été créés par l’économie, après une destruction massive de 589 000 postes à la même période, en 2020. Cependant, le caractère de cette évolution est très conjoncturel. Entre avril et juin 2021, les nouvelles créations d’emploi sont étroitement liées en particulier à la « bonté du ciel », c’est-à-dire aux conditions climatiques favorables et à la reprise des activités agricoles.

En effet, l’agriculture a pu enregistrer la création de 318 000 nouveaux emplois, après une perte de 478 000 emplois, en 2020, année de sécheresse, aggravée par la crise sanitaire.

Lire aussi | Micro-crédit. Les nouvelles dispositions légales entrent en vigueur

Néanmoins, le secteur des BTP qui tire de nombreux autres secteurs vers l’avant, a connu la création de 108 000 postes au 2ème trimestre 2021. Par contre, dans les services et l’industrie, la situation demeure préoccupante. Le secteur des services a créé à peine 40 000 emplois, alors que la moyenne annuelle est de presque 150 000 emplois, au cours des 3 années antérieures à la crise sanitaire.

Pire, l’industrie, y compris l’artisanat, continue de subir des destructions d’emploi, avec 53 000 postes perdus au 2ème trimestre 2021, contre 69 000 postes perdus, à la même période, en 2020, et une création annuelle moyenne de 32 000 postes avant la pandémie.

Lire aussi | Maroc. Le Ministère de la Santé lance le premier Smart Vaccinodrome intégré

Le taux de chômage s’est donc aggravé pour atteindre 12,8%, au niveau national, avec 18,2%, en milieu urbain, et 4,8%, en milieu rural, atténué par la bonne campagne agricole. Le nombre de demande d’emploi s’est accru de 128 000 personnes pour atteindre 1,6 millions de personnes. Ce sont surtout les diplômés du supérieur qui souffrent le plus du chômage, avec un taux de 25,3%.

 
Article précédent

Pegasus. L'avocat du Maroc confirme l'incapacité de Forbidden Stories et d'Amnesty à produire des preuves [Vidéo]

Article suivant

Maroc. Pfizer et BioNTech s’engagent à fournir leur vaccin contre la Covid-19