Habillement

Hijab de course : Décathlon y renonce en France

Décathlon a cédé à la vague de protestations virulentes dans les réseaux sociaux contre son concept de tenue de sport destinée aux femmes musulmanes. Toutefois, la tenue est toujours en vente au Maroc.


Une nouvelle polémique en France qui porte sur une tenue islamique, à l’instar de celle suscitée par le burkini dans l’Hexagone, il y a trois ans. Aujourd’hui, Décathlon relance le même débat par son produit similaire. Mais son projet n’a pas résisté plus d’une journée. Pourtant, les responsables de la marque ont confirmé, mardi, avoir assumé leur décision de mettre sur le marché la tenue de sport « halal ». 24 heures après, le célèbre équipementier français s’est vu contraint à renoncer finalement à la commercialisation du voile islamique destiné aux femmes musulmanes souhaitant pratiquer la course à pied, la pression étant « devenue insoutenable pour les employés de la marque ».

Les responsables de Décathlon ont confié à RMC qu’ils ont été « certainement maladroits ». Décathlon justifie ainsi sa décision par « les débats parfois violents sur les réseaux sociaux, et des employés de la marque menacés et insultés ».

Le français Decathlon avait pris la décision d’emboîter le pas à Nike, Gap, H&M ou Uniqlo et de se lancer à son tour dans la mode islamique version sport. L’enseigne, implantée dans 43 pays, a ainsi proposé un hijab de jogging pour femmes musulmanes.

Selon la description de Décathlon présentée sur son site, le hijab « ne bouge pas pendant la course » et a été « testé plusieurs fois par 20 femmes qui portent habituellement le hijab, et qui pratiquent du jogging, running ou trail de manière régulière ».

La nouvelle tenue qui a suscité la controverse en France est déjà commercialisée au Maroc où elle est disponible en noir et blanc, dans les tailles small, médium et large, pour 79 dirhams. Pour Décathlon, la conception de cette tenue émane de son désir à « rendre la pratique du sport plus accessible, partout dans le monde. Ce hijab était un besoin de certaines pratiquantes de course à pied, et nous répondons donc à ce besoin sportif », indique l’enseigne française sur son compte Twitter.

 

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Challenge startupper : Total présente les lauréats

Article suivant

Kia : les trois axes du succès au Maroc