Société

Horaire d’été : le changement rejeté par 68% des citoyens

Le ministère de la Réforme de l’administration et de la Fonction publique vient de publier les résultats du rapport de synthèse de l’étude d’évaluation d’impact de l’adoption de l’horaire d’été GMT + 1. Selon ces résultats, 68% des citoyens et 63% des entreprises s’y opposent.


Les résultats du sondage d’opinions indiquent que 68 pour cent des citoyens et 63 pour cent d’entreprises rejettent le changement du système d’horaire, ce qui a été confirmé par les résultats de l’étude, ainsi que des études similaires au niveau international, ce qui prouve que les effets négatifs du changement d’horaire sont principalement liés au changement fréquent d’heure et non à la ligne temporelle.

Cette étude s’est basée, selon le ministre de la Réforme de l’administration et de la fonction publique, Mohamed Benabdkader, sur la méthode d’évaluation des résultats de cinq ans à compter de l’application du décret n° 126-12-2, publié le 18 avril 2012 au sujet du changement de l’heure légale du Royaume, à travers deux étapes principales, la première s’étalant de mars à octobre 2018 concerne l’évaluation du système de changement d’horaire, tandis que la deuxième phase de l’étude, qui porte sur la période de novembre 2018 à avril 2019, concerne l’évaluation du scénario approuvé.

Lire aussi : Retour à l’heure légale au Maroc

La première phase de l’étude, selon Benabdelkader, porte sur un sondage d’opinions des citoyens et des opérateurs économiques afin d’évaluer l’impact du changement de l’horloge sur la productivité et la compétitivité et l’équilibre des opérateurs économiques, les activités du système, ainsi que l’évaluation de l’impact de ce système sur la productivité des citoyens et leurs activités. Cette première phase porte aussi sur une étude comparative visant à identifier les meilleures pratiques dans le domaine du temps pour changer et améliorer les moyens de suivre avec ce système.

Pour rappel, le ministre avait souligné, en réponse à une question orale du groupe Rassemblement national des indépendants à la Chambre des conseillers , sur « L’évaluation du GMT+1 au Maroc », que l’adoption de l’heure d’été durant toute l’année n’a aucun impact sur la santé du point de vue scientifique, selon l’étude dont les résultats viennent d’être publiés.

Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :
 

Article précédent

Entrepreneuriat féminin : BMCI s’implique davantage

Article suivant

Les MRE du Golfe à l’offensive