Monétique

HPS mise sur la R&D

La multinationale leader dans l’édition des solutions de paiement électronique vient de dévoiler ses résultats semestriels.


Le premier semestre 2019 est synonyme de baisse de performance pour le Groupe HPS. Il y a réalisé un résultat net consolidé de 40,2 millions de DH, en recul de 5% par rapport à la même période un an auparavant. Cette baisse s’explique notamment par la diminution du résultat financier et de la baisse de la contribution des sociétés mises en équivalence au résultat, a précisé le PDG du groupe, Mohamed Horani. Le taux de marge nette atteint alors 11,53% contre 14,19% au premier semestre 2018, tandis que le résultat net par action s’est établi à 57,27 DH.

Pour sa part, le résultat d’exploitation a atteint 56,2 millions de DH, en évolution de 21,8% par rapport à la même période de l’année écoulée, alors que la marge opérationnelle a atteint 16,1% grâce à l’effort continu d’amélioration de l’excellence opérationnelle du Groupe, a noté le PDG. Mohamed Horani a souligné l’effort de recherche et développement (R&D) qui continue d’être renforcé avec une évolution de 20,9% pour s’établir à 41,3 millions de DH. Ainsi, environ 17% des revenus de l’activité solutions ont été consacrés aux améliorations de la version 3.5 et aux développements de la future Version 4 de la solution de paiement électronique PowerCard.

Lire aussi : Paiement mobile : HPS gagne la confiance de Monétique-Tunisie

Enfin, concernant la croissance de ses activités, HPS continue d’enregistrer une forte progression atteignant les 17% par rapport au premier semestre 2018, pour atteindre 349,5 millions de DH. Cette évolution résulte de la croissance continue des activités monétiques du Groupe et ce, malgré un ralentissement de l’activité Services (-8,9%).

Challengenews
Le meilleur de Challenge sélectionné par la rédaction :
 

Article précédent

Le Centre national d'Opérations d'Urgence voit le jour

Article suivant

Arbitrage : la VAR coûterait au Maroc 45.000 DH par match