AutoAutomobile

Hyundai Tucson : Retour gagnant

Remplaçant l’iX 35, le nouveau SUV de Hyundai reprend l’appellation Tucson. Sans révolutionner le segment, avec une silhouette dynamique et un style plus expressif, il présente une belle qualité de construction qui devrait permettre à Hyundai de conforter sa place sur ce segment très disputé des SUV qu’il a contribué à forger. par Frédéric Mességué


Adieu l’iX 35, vive le Tucson. Si le premier nommé s’est plutôt bien vendu durant ses cinq ans de carrière, le nouveau venu compte bien surfer sur la grande notoriété acquise par son prédécesseur pour tirer son épingle du jeu. Profitant d’un joli coup de crayon, à commencer par la face avant magnifiée par une calandre hexagonale maison et ses blocs optiques étirés, le nouveau Tucson donne une agréable interprétation du nouveau langage stylistique de la marque coréenne, avec ses lignes marquées. Au final, une belle carrure et une impression de puissance contenue. Le profil latéral est souligné par une ligne de caisse dynamique, et la sensation de sportivité est accentuée par la forme carrée des arches de roues. A l’arrière, les blocs de feux larges et distinctifs, la jupe arrière sportive et le becquet de toit intégrant le troisième feu de stop confèrent à l’ensemble un look raffiné et bien dans l’air du temps.

Un équipement généreux
Dans l’habitacle du nouveau Tucson, les dimensions sont plus importantes, offrant plus d’espace aux épaules et aux jambes sans oublier le coffre qui gagne 10 %. Si l’ensemble respire le sérieux et la qualité, la présentation est un peu triste mais heureusement, outre une ergonomie bien pensée, le Tucson se rattrape avec des rangements astucieux et très pratiques, un assemblage de bonne facture sans oublier un nouveau système multimédia à écran tactile, réactif et facile à appréhender. Le dernier né de Hyundai dispose en effet d’un système multimédia connecté, offrant un lecteur CD/DVD compatible MP3, MP4 et DIVX, un lecteur de carte SD, le monitoring de la caméra de recul, le système GPS, et une connexion à internet via Wifi et 3G permettant l’accès à Google Play store, aux émails et aux réseaux sociaux. D’autres fonctionnalités utiles sont disponibles sur certaines finitions, telles que l’accès et le démarrage mains libres, le frein de stationnement électrique et le régulateur de vitesse automatique sans oublier un système de contrôle de pression des pneus intelligent et l’aide au démarrage en côte, en plus de l’ABS, l’ESP et la commande de freinage en descente.

De 115 ch à 185 ch
Construit sur une toute nouvelle plate-forme mécanique, le nouveau Tucson offre un grand confort sans faire de compromis sur la dynamique de conduite. Chaque élément du châssis a été développé pour garantir une plus grande stabilité à haute vitesse et dans les virages. L’aérodynamique et la rigidité structurelle se combinent à une suspension améliorée à l’avant et à l’arrière, ainsi qu’une meilleure réduction du bruit pour une montée en gamme clairement assumée.
Le nouveau Tucson est disponible en trois versions avec, en entrée de gamme, la finition Intuitive équipée d’un moteur 1,7 l CRDi de 115 chevaux, couplé à une boite manuelle à 6 vitesses. Cette version est proposée à 269 000 dirhams. En milieu de gamme, la version Emotive reçoit le moteur 1,7 CRDi développant ici 141 chevaux et couplé à la boîte automatique à double embrayage 7 DCT qui s’échange à 299 000 dirhams. Enfin, la finition haut de gamme Ultimate propose un moteur 2.0 l CRDi développant 185 chevaux, couplé à une boîte automatique à 6 vitesses pour un tarif de 319 000 dirhams. ■

 
Article précédent

Crédit conso : Attention aux clauses abusives

Article suivant

Boulaknadel appelle les ex MRE à régulariser leur situation