Actualités

Il fait l’actu : Adil Ziadi

 


Le Président du Groupement des pétroliers du Maroc (GPM), par ailleurs, a signé vendredi 26 décembre à Rabat, un accord d’homologation des produits pétroliers en vue d’atteindre en 2015 une décompensation de ces produits et une libéralisation totale du marché. Cette convention est le couronnement d’une série de réunions et consultations entre le gouvernement et les professionnels du secteur du pétrole. Le résultat est que cette procédure d’homologation sera appliquée durant une période transitoire allant du 1er janvier au 30 novembre 2015, après la décompensation définitive de l’essence et du fuel en février 2014 et du gasoil à partir du 31 décembre 2014. Pendant cette durée, le gouvernement accompagnera les professionnels du secteur pour fixer les prix de certains produits pétroliers, qui seront annoncés le 1er et le 16 de chaque mois à partir du 1er janvier jusqu’au 30 novembre 2015.  Il faut dire qu’à travers cette initiative, le gouvernement se dirige vers la libéralisation des prix des trois produits pétroliers (gasoil, essence super, fuel) après une décompensation définitive du gasoil. Aux bas mots, à partir du 1er  décembre 2015, chaque distributeur sera libre de fixer sa propre marge. L’accompagnement de l’Etat durant les 11 prochains mois est nécessaire en raison des investissements qui seront programmés pour l’affichage des prix qui sera obligatoire et géré à distance. Cette période transitoire permettra également aux membres du GPM de solder les contrats en cours. Quant au gouvernement, cet accord d’homologation va lui permettre de réduire considérablement les charges de la compensation et soulager le budget de l’Etat.

 
Article précédent

Tabacs : Plus de détails sur les ambitions de la SMT

Article suivant

La RSE, une dimension de la bonne gouvernance de l’entreprise