Il fait l'actu

Il fait l’actu : Andrew Parmley, Lord-maire de la City de Londres

Le Britannique effectuera le 12 avril 2017 une visite de travail au Maroc pour booster la coopération économique et commerciale entre les deux pays.


Lors de cette visite, qui s’inscrit dans le cadre d’une tournée en Afrique du Nord, le 689ème Lord-maire de la City sera accompagné d’une importante délégation composée de représentants du gouvernement et d’entrepreneurs en quête d’opportunités de croissance après le Brexit. Andrew Parmley aura des entretiens avec plusieurs entrepreneurs marocains sur les perspectives de la coopération et les moyens de renforcer davantage le partenariat maroco-britannique. Cette mission commerciale permettra aussi aux membres de la délégation britannique de rencontrer leurs homologues marocains et d’explorer les possibilités d’affaires et de partenariats dans plusieurs secteurs porteurs tels que les énergies renouvelables, les services, les technologies, la finance verte, le tourisme ou la finance islamique. Au programme de la visite du Lord-maire de la City de Londres figurent notamment des rencontres avec les dirigeants de la bourse de Casablanca, de la CGEM, des banques, de la Chambre Britannique de Commerce et de Bank Al-Maghrib.

Le Royaume-Uni exporte vers le Maroc des produits pétroliers, lubrifiants, voitures, avions, moteurs électriques, médicaments, machines, produits chimiques, matières plastiques, tissus, blé, tabacs, désinfectants, parfumerie, appareils récepteurs de Radio/TV. Les importations britanniques consistent essentiellement en vêtements, fils et câbles pour électricité, engrais naturels et  chimiques, articles de bonneteries, agrumes, poissons en conserve, tomates fraîches, conserves de légumes, composants électroniques, fruits frais et congelés, fleurs, conserves de fruits et confitures, acide phosphorique, articles sanitaires, poissons frais, salés ou fumés.

Andrew Parmley est né en 1956 à Manchester. Il est actuellement directeur de l’école privée Harrodian School de Barnes et possède une expérience dans les industries créatives, l’éducation et la musique. Le Lord-maire est l’organiste de l’église St. James Garlickhythe depuis 35 ans.

 
Article précédent

Doit-on avoir peur du fisc ?

Article suivant

Ipsos lève le voile sur les habitudes de consommation des femmes de la région MENA